dimanche 7 avril 2019

Actualités du Centre. Sondage: Pour les centristes, la liberté, valeur la plus importante de la devise républicaine

Selon un sondage Ipsos réalisé pour l’association Lire la Politique et la Journée du livre politique, pour les centristes, la valeur la plus importante de la devise républicaine de la France est la liberté (59%) devant l’égalité (29%) et la fraternité (11%).
La répartition pour l’ensemble des Français est 53%-36%-11%.
Pour 82% des centristes, c’est la liberté qui «est le mieux respectée en France aujourd’hui» devant la fraternité (12%) et l’égalité (6%).
La répartition pour l’ensemble des Français est 61%-29%-10%.
Par rapport à il y a trente ans, 27% des centristes estiment qu’il y a «beaucoup plus de libertés» à égalité avec le fait qu’il y a «ni plus, ni moins de liberté», 26% qu’il y a «un peu plus de liberté», 16% qu’il y a «un peu moins de liberté» et 4% qu’il y a «beaucoup moins de liberté».
La répartition pour l’ensemble des Français est 12%-18%-19%-20%-21%.
Quant aux «institutions» (sur une liste fermée) qui ont le plus la «confiance» des centristes «pour protéger leurs libertés individuelles», 56% disent la Justice, 53% le Président de la République, 39% le Parlement, 28% l’Union européenne, 16% les médias, 8% les syndicats.
La répartition pour l’ensemble des Français est 64%-17%-31%-26%-25%-37%.
Pour ces derniers, voici l’importance qu’ils accordent à chaque liberté (sur une liste fermée):
- la liberté d’expression, de parole: 95% (dont 81% «essentielle»)
- la liberté d’opinion: 94% (dont 82% «essentielle»)
- la liberté d’entreprendre: 94% (dont 68% «essentielle»)
- la liberté de circuler: 92% (dont 72% «essentielle»)
- la liberté de la presse: 88% (dont 62% «essentielle»)
- la liberté de manifester: 88% (dont 58% «essentielle»)
- la liberté syndicale: 83% (dont 41% «essentielle»)
- la liberté religieuse: 73% (dont 38% «essentielle»)
(Sondage Ipsos réalisé par internet du 14 au 19 mars 2019 auprès d’un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus / Méthode des quotas / Marge d’erreur de 3 points)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire