dimanche 7 avril 2019

Actualités du Centre. Paroles centristes: Borloo, nationalisme et bain de sang, Europe, impôt sur le revenu progressif, TVA, maternelle …

Voici une sélection des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux.

Emmanuel Macron (Président de la République)
Il se trouve que je suis toujours en échange avec Jean-Louis Borloo. Il continue d’être un inspirateur sur ces sujets, un aiguillon extrêmement utile et quelqu’un dont j’écoute la voix.

Barack Obama (démocrate, ancien Président des Etats-Unis)
- Le nationalisme, en particulier de l'extrême droite, est réapparu. Une politique qui nous divise en nous et eux. Et nous savons où cela mène. L'Europe sait mieux que quiconque où cela mène, à un bain de sang.
- Nous devons reconnaître que ce moment est plein de contradictions. L’Europe en 2019 a, à certains égards, atteint le sommet du bien-être humain. Collectivement en Europe actuellement, en moyenne, vous voyez probablement les niveaux de vie les plus élevés de tous les groupes de personnes dans l'histoire de la planète. Des forces puissantes menacent de renverser bon nombre de ces tendances. Les institutions démocratiques qui ont contribué à les réaliser, souvent, ont été considérées comme allant de soi. La planète sur laquelle nous vivons est en danger.
- Parfois, nous pensons que le gouvernement est une «chose» distincte de nous. Mais si nous sommes des citoyens actifs, notre travail ne consiste pas seulement à faire en sorte que le gouvernement vous réponde, mais également à l’améliorer. Ce que je veux dire, en plus d’élire de bonnes personnes, une des choses que vous pouvez faire, je pense, est d’encourager et de travailler avec les gouvernements pour identifier les goulets d’étranglement, les inefficacités, potentiellement trouver des alliés pour améliorer les processus au sein du gouvernement.

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
Si on veut lutter contre les inégalités, il faut que tous les enfants aillent à l’école maternelle. Non seulement, l’école maternelle n’est pas affaiblie mais elle est renforcée avec la loi «Pour une école de la confiance ».

Gérald Darmanin (ministre des Comptes publics)
- [Rendre l'impôt sur le revenu plus progressif est] une piste parmi d'autres comme la suppression de la redevance audiovisuelle, la baisse des impôts de production pour les entreprises ou des droits de succession.
- Ce qui mine la progressivité de l'impôt sur le revenu, c'est l'optimisation fiscale que la multiplicité des niches fiscales rend possible. Or, elles ne sont pas toutes utiles ni justes. 
- La difficulté avec la TVA, c'est que la baisse ne se répercute pas forcément au profit du consommateur. Il ne faudrait pas qu'une perte de recettes pour l'Etat se traduise seulement par une augmentation des marges des distributeurs. C'est souvent ce qu'on a observé par le passé"

Julien Denormandie (LREM, ministre de la Ville et du Logement)
C’était il y a trois ans à Amiens... Joyeux anniversaire à En Marche! Plus que jamais, le combat continue pour une France et une Europe qui libèrent et qui protègent. Ensemble.

Patrick Mignola (MoDem, président du groupe à l’Assemblée nationale)
[Cumul emploi-retraite des hauts fonctionnaires] On ne sortira pas du grand débat sans quelques mesures de justices. Celle-ci en fait partie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire