vendredi 19 mars 2021

Propos centristes. Monde – Etat de droit européen; plan de sauvetage américain; vaccination covid19; relance et budget européens; victoire des centristes libéraux aux Pays-Bas; racisme contre les asiatiques…

Voici une sélection, ce 19 mars 2021, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux dans l’Union européenne et dans le monde.

► Union européenne

Renew Europe (groupe centriste et libéral au Parlement européen)

Renew Europe a reconfirmé aujourd'hui son engagement à faire "tout ce qui est nécessaire" afin de garantir que le Parlement européen et la Commission européenne défendent le règlement relatif au mécanisme de conditionnalité de l'État de droit et veillent à son application, attendue depuis longtemps.

 

Dacian Ciolos (président)

- La résolution sur le mécanisme de conditionnalité de l'État de droit qui sera soumise au vote du Parlement européen la semaine prochaine comprend toutes les priorités du groupe Renew Europe. Nous ne devons pas relâcher la pression sur les Etats qui ne respectent pas les valeurs de l'Union européenne. Le mécanisme est entré en vigueur et rien ne doit empêcher son application pleine et entière. Dans le cas contraire, nous agirons avec les moyens juridiques à notre disposition.

- Félicitations aux deux membres de Renew Europe, D66 et VVD pour leurs succès électoraux aujourd'hui. Une grande victoire pour les libéraux pro-européens aux Pays-Bas!

- Une approche européenne coordonnée de la circulation au sein de notre Union est essentielle pour offrir des certitudes aux entreprises et aux citoyens et éviter le chaos des 27 approches nationales. Un certificat numérique offre une opportunité pour l'Union européenne de s'ouvrir de manière plus sûre. (…) Renew Europe souhaite que le certificat fasse l'objet d'une procédure accélérée, mais nous devons faire les choses correctement et nous assurer que la discrimination soit limitée et que toutes les préoccupations relatives à la vie privée soient prises en compte. Nous voulons un certificat basé sur les valeurs européennes, qui soit accessible à tous les citoyens de l'UE. L'efficacité promise de ce certificat sera conditionnée par la confiance que les citoyens lui accorderont.

 

Katalin Cseh

- Renew Europe était au premier rang de la lutte pour un mécanisme d'État de droit, afin de garantir que les fonds européens atteignent ceux qui en ont le plus besoin. Ce mécanisme fait partie du droit de l'Union depuis le 1er janvier. Ne pas l'utiliser représente une violation de la loi. Viktor Orbán utilise une contestation judiciaire afin de gagner du temps jusqu'aux élections de 2022, mais le Parlement ne le laissera pas faire : nous demandons une procédure accélérée. Cette résolution le répète : l'ère de la procrastination est terminée. Pour ce Parlement, seule une action rapide est acceptable.

- [État de droit] Viktor Orbán utilise une contestation judiciaire pour gagner du temps jusqu'aux élections de 2022, mais le Parlement ne le laissera pas faire: nous demandons une procédure accélérée.

 

Guy Verhofstadt

- Les certificats de vaccins sont nécessaires pour revenir à la libre circulation normale dans l'UE. Ils ne devraient pas conduire à des barrières inutiles ou à une obligation de vaccination de facto et certainement pas à des atteintes à la vie privée ou au contrôle social inspirées par la Chine.

- Appelons ça comme ça. La Chine est en train de commettre un génocide et des crimes contre l'humanité contre les musulmans ouïghours. Aucune menace de Pékin ne devrait influencer notre réponse, qui doit être basée sur les valeurs européennes.

- [Législatives aux Pays-Bas] Le plus grand parti, le VVD. Le plus grand gagnant, D66. Les libéraux qui gouvernent et conservent leur personnalité, gagnent! Félicitations !

 

Nicolae Ștefănuță

L'année 2022 peut être la troisième année de la crise sanitaire ou, de manière optimiste, la première année après la pandémie. Quel que soit le scénario, le budget de l'Union doit être solide et contribuer à la reprise économique et sociale provoquée par la pandémie, avec des défis très importants pour la résilience des systèmes nationaux de santé, l'économie, l'état de droit et nos valeurs fondamentales qui doivent être abordées. Notre priorité est d'augmenter le budget de l'UE là où il y a de l'espace et d'être créatifs là où l'argent de l'UE est limité, nous voulons trouver le meilleur équilibre et donner l'espoir à nos citoyens que nous pourrons sortir victorieux même après les moments les plus difficiles.

 

Hilde Vautmans

La Turquie doit mettre un terme d’urgence à ses attaques contre l’opposition et ses membres. De telles évolutions pèsent davantage sur les relations UE-Turquie et annulent toute perspective d'agenda positif.

 

Ilhan Kyuchyuk

Plus de 15 ans plus tard, la législation sur la responsabilité environnementale des entreprises se heurte toujours à des obstacles dans la mise en œuvre et l'interprétation juridique. Conformément aux ambitions du Green Deal européen, il doit être révisé et amélioré.

 

● Allemagne

FDP

Christian Lindner (président)

- Le sommet de la vaccination doit marquer un redémarrage du processus de vaccination en Allemagne. Les spécialistes, les médecins d'entreprise et les médecins généralistes, mais aussi les pharmacies doivent être associés au processus de vaccination. Afin d'obtenir plus de doses de vaccin plus rapidement, nous devons également parler aux États-Unis.

- Biden tient sa promesse de vaccination tôt - après seulement 58 jours, il a atteint l'objectif de 100 millions de vaccinations. Dans le même temps, il voit l'Europe comme un exemple dissuasif dans la lutte contre la pandémie corona.

- [Législatives aux Pays-Bas] Un bon signe pour une Europe libérale! Félicitations à Mark Rutte pour son quatrième mandat. Pour la liberté et la démocratie.

 

● Belgique

cdH
Catherine Fonck (députée)

- [Covid19] Le premier enseignement, c’est l’impréparation majeure. Je me souviens du discours tenu par la ministre fédérale de la Santé au début de l’année 2020: “Ne vous inquiétez pas. On est préparé, on gère, on maîtrise la situation.” Un an plus tard, on déplore plus de 20.000 décès. Cela fait froid dans le dos. Il convient de pointer également la lenteur de réaction et la faible agilité dans la gestion de la crise. Il a manqué d’un capitaine, de leadership. Des mauvais choix ont été posés à des moments clés. Je songe notamment au retour des vacances de carnaval l’année dernière ou à l’allégement des mesures en septembre dernier. Sans oublier que les leçons de la première vague n'ont pas été tirées à l'aube du second épisode.

- [Covid19] On demeure toujours actuellement dans une formule “très light”, alors qu'on devrait disposer depuis des mois d’un dispositif “warrior”, avec un testing massif réel. Dès le début, on a été confronté à un système hyper verrouillé. Longtemps, on n’a pu compter que sur un seul laboratoire pour réaliser les analyses, on perdait un temps fou pour établir les diagnostics. On ne pouvait quasiment tester que les patients admis en soins intensifs. Cela a été source de clusters importants. Aujourd'hui, un pays comme l’Autriche teste un tiers de sa population chaque semaine. Les citoyens se procurent des autotests. D’accord, ces tests ne sont pas parfaits. Mais en Belgique, on ne bénéficie toujours pas d’une stratégie de dépistage préventif efficace qui permette de savoir si les gens sont contagieux ou pas. Je ne comprends pas pourquoi on a pris tant de retard. Ce n’est pas une technique qui vient d’arriver, ce n’est pas comme si on la découvrait subitement. Concernant la politique d'isolement, on a dit à la population “il n’y a qu’à” et on a décidé d’envoyer la police pour vérifier. Mais une vraie politique d’isolement nécessite de l’accompagnement. Il faut téléphoner aux gens tous les jours, proposer une compensation salariale complète, venir en aide aux familles qui habitent dans une petite maison, mettre à disposition des chambres d’hôtel... Où est cet encadrement pour s’assurer que l’isolement est effectif? (…) Sur le plan stratégique, des mauvais choix ont été opérés. Si d’autres options avaient été privilégiées, on en serait à trois fois plus de personnes fragiles déjà vaccinées. Plus la vaccination est lente, plus cela retarde le déconfinement et plus cela augmente le risque d'émergence de variants qui pourraient être plus contagieux. C’est un cercle vicieux terrible. (…) Le fédéral prétend que c’est la faute des Régions et les Régions rétorquent qu’on ne leur fournit pas les doses nécessaires. Pendant ce temps-là,  600.000 vaccins restent stockés dans les congélateurs et les frigos. C’est hallucinant. Tout le monde se rejette la balle. Il faut arrêter cette cacophonie institutionnelle. Neuf ministres de la Santé, c’est beaucoup trop. On ne peut plus continuer comme cela. Le statu quo est inenvisageable.

- [Covid19] Cela m’a interpellée de voir des partis gouvernementaux faire la course à l’échalote entre eux, c’est assez irresponsable. Nous, parti d’opposition, on n’a jamais joué le jeu de la surenchère durant cette crise. Cela aurait pu être sexy de sortir tous les jours et de dire “il faut tout déconfiner”, mais on ne l’a pas fait.

- On doit mettre en place un dispositif permanent de sécurité sanitaire au niveau de la Belgique avec une coordination européenne. Des équipes, éventuellement dormantes hors période de crise, doivent pouvoir être mobilisées si nécessaire. On doit effectuer des exercices grandeur nature et se préparer à d’autres problématiques sanitaires, pas seulement celles liées à un virus. On doit pouvoir compter sur des unités de commandement claires “qui fait quoi?” et sur des centres de testing qui sont prêts à se réveiller en 24 heures. Cela nous a vraiment manqué lors de la pandémie de Covid19.

 

● Espagne

Ciudadanos
Inés Arrimadas (présidente)

Aujourd'hui, nous avons approuvé la loi sur l'euthanasie au Congrès. Une réforme nécessaire, garantie et humaine, qui bénéficie d'un large consensus. Nous, Espagnols, progressons dans notre liberté avec cette conquête, une réalisation de l'ensemble de la société.

 

● Italie

Italia Viva
Matteo Renzi (président)

Une pensée émue aux cent mille compatriotes qui nous ont quittés à cause de Covid. Nous nous en souvenons dans nos cœurs. Et nous demandons d'accélérer les vaccins: chaque jour perdu signifie plus de morts, plus de douleur.

 

► Monde

● Canada
Justin Trudeau (Premier ministre)

- Les pays du monde entier doivent coopérer pour que la relance économique suite à la pandémie soit bénéfique pour tous.

- Durant la dernière année, on a constaté une hausse des actes racistes visant les Canadiens asiatiques. Ce comportement ignorant, violent et discriminatoire n’a pas sa place au Canada, ni ailleurs dans le monde. Tous ensemble, on doit s’y opposer.

 

● Etats-Unis
Joe Biden (président-des Etats-Unis)

- Cet après-midi, la vice-présidente Harris et moi rencontrons des dirigeants asiatiques américains à Atlanta, en Géorgie. Nous allons discuter des attaques en cours contre la communauté et de la manière dont nous allons de l’avant. C’est à nous tous d’éradiquer le racisme et de ne donner à la haine aucun refuge en Amérique.

- Personne ne devrait perdre sa maison en pleine pandémie. Le plan de sauvetage américain fournit plus de 40 milliards de dollars de secours pour aider les familles à payer leur loyer, à rester chez elles et à garder un toit au-dessus de leurs têtes. L'aide est là.

- Les travailleurs agricoles sans papiers nourrissent l'Amérique et ont été en première ligne de cette pandémie en s'assurant que nous avons de la nourriture sur nos tables. La Loi sur la modernisation de la main-d'œuvre agricole offre un chemin vers la citoyenneté pour ces travailleurs essentiels. J'exhorte le Congrès à adopter le projet de loi.

- On ne peut plus attendre. J'exhorte le Congrès à se réunir pour trouver des solutions à long terme à l'ensemble de notre système d'immigration afin que nous puissions créer un système d'immigration sûr, ordonné et humain, s'attaquer aux causes profondes de la migration et légaliser la population sans papiers aux États-Unis.

- La rédaction et l’adoption de la loi sur la violence à l’égard des femmes est l’une des réalisations dont je suis le plus fier. Bien que nous ayons fait des progrès significatifs, il reste encore beaucoup à faire. Je suis reconnaissant à la Chambre d’avoir voté pour renforcer et renouveler la loi - et j’exhorte le Sénat à faire de même.

- Le plan de sauvetage américain investit plus de 60 milliards de dollars pour aider les petites entreprises à garder leurs portes ouvertes. À chaque propriétaire de petite entreprise, sachez que l'aide est là.

 

Kamala Harris (vice-présidente des Etats-Unis)

- Le changement climatique est une crise à laquelle nous devons faire face. Nous méritons tous de vivre dans des communautés non chargées de pollution, de respirer un air pur et de boire de l’eau propre.

- La loi sur la modernisation de la main-d'œuvre agricole donne un statut juridique et crée des conditions de travail plus sûres pour les travailleurs agricoles qui aident à nourrir l'Amérique. Le président et moi exhortons le Congrès à l'adopter. Nous sommes impatients de travailler ensemble pour bâtir un système d'immigration fondé sur la dignité, la sécurité et l'équité.

- Il est essentiel que nos politiques commerciales donnent la priorité aux travailleurs et aux entreprises américains.

- L'Amérique est plus forte lorsque les travailleurs peuvent se rassembler et s'organiser. Aujourd'hui, j'ai rencontré des femmes dirigeantes du mouvement syndical, pour savoir à quoi font face les membres et les communautés qu'elles représentent. Nous avons discuté du plan de sauvetage américain et des fondations qu'il pose pour le travail à venir.

- Le plan américain de sauvetage donne 130 milliards de dollars aux écoles, afin qu'elles aient les ressources dont elles ont besoin pour ramener les enfants en toute sécurité dans la salle de classe. L'aide est là.

- Personne ne devrait avoir à rester éveillé en se demandant s'il aura un toit au-dessus de sa tête le lendemain. Le plan de sauvetage américain fournit une aide d'urgence pour les paiements de loyer, d'hypothèque et de services publics. L'aide est là pour garder les Américains chez eux.

- Atteindre 100 millions de coups de feu a été un effort d'équipe. Merci monsieur le président pour votre leadership, les travailleurs de première ligne et les bénévoles des sites de vaccination, les fabricants et les ouvriers d'usine qui produisent les doses, et les Américains pour avoir été vaccinés quand c'était votre tour. Nous devons tous continuer à travailler en équipe pour battre la covid19. Cela signifie porter un masque, prendre des distances sociales et se faire vacciner quand c'est votre tour. Nous avons fait vacciner des millions d’américains, mais nous avons besoin de millions d’autres pour faire de même. Mettons fin ensemble à cette pandémie.

 

Antony Blinken (secrétaire d’Etat)

J’ai hâte d’assister à la Conférence ministérielle des affaires étrangères de l’OTAN pour réaffirmer l’engagement de l’Amérique envers nos alliés. Je rencontrerai également mes homologues européens et belges sur une série de questions, notamment la coopération transatlantique, la reprise après la covid19 et la sécurité mondiale.

 

Janet Yellen (secrétaire au Trésor)

Je sais que le pays indien a subi une part disproportionnée de difficultés dans ce pays. Mais la pandémie a rendu cette épreuve plus difficile et a jeté un vif projecteur sur les disparités auxquelles les communautés tribales sont confrontées. Hier, j'ai rencontré le Comité consultatif tribal du Trésor pour discuter. Les Amérindiens ont le taux de mortalité par COVID le plus élevé du pays et les personnes vivant dans des réserves sont 4 fois plus susceptibles de contracter le COVID que les autres Américains. Plus de 30% des entreprises tribales ont dû licencier ou licencier 80 à 100% de leurs effectifs en raison du COVID. Les barrières réglementaires et structurelles auxquelles le pays indien était confronté pour accéder au financement de CARES signifiaient que, pour beaucoup, les secours dont les communautés tribales avaient besoin ont été retardés. Le plan de sauvetage américain aborde ce problème de plusieurs manières et fournit 31,2 milliards de dollars de financement d'urgence au pays indien. Le Trésor américain s'efforce d'obtenir ce financement le plus rapidement possible - de la manière qui génère le plus grand impact. Une fois cette crise immédiate terminée, nous voulons nous concentrer sur les problèmes économiques à long terme que le pays indien endure depuis des années.

 

● Parti démocrate
Nancy Pelosi (speaker de la Chambre des représentants)

- Aujourd'hui est un jour de grand espoir et de progrès pour notre nation alors que le président et la vice-présidente tiennent leur promesse de faire parvenir 100 millions de vaccins dans les bras des gens au cours de leurs 100 premiers jours - atteignant leur objectif 42 jours plus tôt. L'aide est là.

- La Chambre a réaffirmé l’égalité des femmes en votant la suppression du délai artificiel et arbitraire qui empêche l’amendement sur l’égalité des droits d’être inscrit dans la Constitution. L'heure de l'égalité des droits est maintenant!

 

Chuck Schumer (leader de la majorité démocrate au Sénat)

Les abus, les préjugés, la violence contre les Américains d'origine asiatique sont en augmentation. L'Amérique n'a pas excisé le démon séculaire du racisme. Et nous ne pouvons pas permettre que cette marée montante de sectarisme ne soit pas contrôlée. Alors que nous pleurons avec le peuple géorgien, nous devons nous unir et agir pour mettre fin à la haine asiatique.

 

Barack Obama (ancien président des Etats-Unis)

- Onze ans après l'adoption de la loi sur les soins abordables, les choses s'améliorent encore.

- Le président s'est fixé comme objectif de délivrer 100 millions de vaccins en 100 jours. Son administration a franchi le cap en seulement 58.

- Alors même que nous avons combattu la pandémie, nous avons continué à négliger l’épidémie de violence armée qui dure depuis plus longtemps en Amérique. Bien que le mobile du tireur ne soit pas encore clair, l’identité des victimes souligne une montée alarmante de la violence anti-asiatique qui doit cesser. Les fusillades d'hier sont un autre rappel tragique que nous avons beaucoup plus de travail à faire pour mettre en place des lois de bon sens sur la sécurité des armes à feu et éradiquer les schémas omniprésents de haine et de violence dans notre société. Michelle et moi prions pour les victimes, leurs familles, tous ceux qui pleurent ces meurtres inutiles et dévastateurs - et nous demandons une action significative qui sauvera des vies.

 

Hillary Clinton (ancienne secrétaire d’Etat)

J’adresse aujourd’hui des prières aux familles des personnes tuées et blessées dans les horribles attaques d’Atlanta. La montée de la violence contre les Américains d'origine asiatique au cours de l'année dernière est une crise croissante. Nous avons besoin d'une action de la part de nos dirigeants et au sein de nos communautés pour mettre fin à la haine.

 

● Autres
Michael Bloomberg (ancien maire de New York)

- Nous sommes confrontés à des défis importants et complexes - comme contribuer à réduire les inégalités dans le système de santé, prévenir la violence armée et investir dans le développement économique des femmes.

- Si nous voulons lutter contre le changement climatique et améliorer la santé des gens, nous devons accélérer notre abandon du charbon.

- Le gouvernement fédéral a déjà prouvé qu'il pouvait faire beaucoup par lui-même - mais sur tout, du changement climatique aux soins de santé, l'administration Biden sera en mesure d'aller plus loin en travaillant main dans la main avec les villes, même dans les États les plus rouges.

 

● Royaume Uni

Liberal democrats
Ed Davey (leader)

[Covid19] Boris Johnson fuit sa responsabilité, il se cache, ne se présente pas pour répondre aux questions du public. Il faut une enquête sans concession. (…) C'est la plus grande catastrophe, le plus grand traumatisme que la nation britannique ait subi depuis la seconde guerre mondiale. Il doit s'agir de l'enquête la plus dure et la plus indépendante permise par la loi britannique, et si cela n’est pas le cas, ce sera totalement inacceptable.

 

Christine Jardine (députée)

Si nous voulons mieux protéger les femmes et les filles dans ce pays, alors les crimes motivés par la haine envers les femmes et les filles doivent être traités aussi sérieusement que les crimes de haine à motivation raciale ou religieuse.

 

Sarah Olney (députée)

Encore une fois, les conservateurs ne parviennent pas à s'attaquer à l'urgence climatique et à réduire la pollution atmosphérique toxique. En réduisant les subventions aux véhicules électriques, ils réduisent la probabilité que les gens fassent le choix le plus propre et le plus vert.

 

Munira Wilson (députée)

La protection sociale a toujours été négligée et sous-financée. Nous attendons toujours que le gouvernement procède à des réformes, même s'il a dit qu'il le ferait il y a un an. Au cours de l'année dernière, les démocrates libéraux ont appelé à deux reprises à des pourparlers entre partis. Le gouvernement a ignoré à plusieurs reprises. Nous continuerons à presser.

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.