samedi 4 mai 2019

L’Humeur du Centriste. Pour les européennes, Wauquiez et ses sbires osent se revendiquer du Centre!

La nouvelle entourloupe de Wauquiez
En parcourant la liste que vient de publier le Journal officiel, des trente-trois (!) listes qui se présentent au suffrage des Français pour les élections européennes du 26 de ce mois, on tombe sur la numéro 29 qui s’est baptisée «Union de la Droite et du Centre».
Et comme l’on est centriste et qu’on se tient au courant de l’actualité, on se demande bien d’où elle peut venir puisque les deux listes centristes connues sont celles de LREM-Modem, Renaissance, et de l’UDI, Les Européens.

On se dit qu’il doit s’agir d’une liste de citoyens qui viennent de la Droite et du Centre et qui ont voulu se présenter dans une sorte de témoignage vintage en l’honneur de feue l’UMP.

Pas du tout!

La liste «Union de la Droite et du Centre» est celle de… LR version Wauquiez, c'est-à-dire un parti regroupant des gens de droite et de droite radicale.

Car oui, chers amis centristes, Laurent Wauquiez a encore osé instrumentalisé le Centre pour des raisons électoralistes et d’ambitions personnelles (on se rappelle qu’il a volé le siège centriste de la famille Barrot en Haute-Loire en faisant croire à celle-ci qu’il était un centriste de conviction et de cœur…).

Wauquiez se réclamant du Centre, c’est comme Valéry Giscard d’Estaing affirmant que son meilleur ami s’appelle Jacques Chirac, ou l’inverse!

Ainsi, la droite radicale qui n’a rien à voir avec les valeurs humanistes du Centre a osé sans vergogne utiliser le mot «Centre» dans l’intitulé de sa liste…

Et pour le justifier, on va, à la fois, nous ressortir de la naphtaline les noms de centristes défroqués qui traînent encore dans les allées de LR (du genre Abad ou Leonetti dont le centrisme est aussi pur que l’alcool frelatée des bootleggers de la prohibition) ainsi que la présence sur la liste de représentants du parti croupion d’Hervé Morin, Les centristes, qui a la particularité de ne compter plus aucun véritable centriste dans ses rangs tout en usurpant l’appellation mais d’être simplement une bande d’opportunistes en quête d’existence qui furent, autrefois, affilié à des partis centristes (malheureusement, la galaxie centriste connait trop bien ce genre de partis et de personnages qui tentent de récupérer le Centre à leur profit).

Ajoutons que, non seulement, Les centristes ne représentent rien en terme électoral (la seule référence est la valeur sondagière nationale d’Hervé Morin lorsqu’il voulu se présenter à la présidentielle 2012 mais où il ne dépassa jamais le 1% des intentions de vote et dut, pitoyablement, se retirer de la course parce qu’il ne pouvait même pas avoir les signatures de ses propres amis pour pouvoir candidater!) mais que sur la liste, une seule de ses représentantes à une chance de se faire élire députée (sur les 13 ou 14 de la liste qui le peuvent actuellement selon les sondages).

C’est dire si les termes «union» et «Centre» sont justifiés!

Cette élue potentielle s’appelle Nathalie Colin-Oesterlé qui ne mentionne même pas son appartenance politique sur son compte twitter…

Comprenons-nous bien: personne ne trouve infâmant de se prétendre de droite.

Mais pourquoi des gens qui se disent fiers d’être de droite devant leurs sympathisants ont besoin de faire croire qu’ils sont aussi du Centre quand ils demandent aux électeurs de voter pour eux.

Pourquoi monsieur Wauquiez, vous et vos amis, vous n’assumez pas totalement votre positionnement politique?

Pourquoi monsieur Morin avez-vous besoin de faire croire que vous être encore du Centre?

Au-delà de l’escroquerie électorale, c’est un manque de courage politique, un manque de respect du citoyen, un manque de décence personnelle.

Bien sûr, on voit bien la manipulation: devant un possible désastre électoral de LR, il faut utiliser tous les subterfuges pour faire le score le moins minable possible.

De même, Les centristes de Morin étant un groupuscule quasi-inexistant, on voit bien que vendre le label «Centre» à Wauquiez est un moyen peu glorieux de ne pas sombrer dans un total anonymat et de récupérer les miettes que ces gens-là ont toujours attendu de la Droite depuis des décennies.

Mais qu’est ce que la politique et la démocratie y gagnent?

Sûr que ce n’est pas le problème de ceux qui agissent de la sorte.



Centristement votre,

Le Centriste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire