mercredi 30 octobre 2019

Propos centristes. France – Attaque de la mosquée de Bayonne; budget de la Sécurité sociale; violences conjugales; grand âge; intelligence artificielle…


Voici une sélection, ce 30 octobre 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

● Emmanuel Macron (Président de la République)
- Mario Draghi, à la tête de la Banque centrale européenne, vous avez porté très haut le rêve européen. Vous êtes le digne héritier des pères fondateurs de l'Europe. Vous avez sauvé l'Europe du naufrage, assuré et fortifié la protection de l'Europe et de ses citoyens.
- Je condamne avec fermeté l’attaque odieuse perpétrée devant la mosquée de Bayonne. J'adresse mes pensées aux victimes. La République ne tolérera jamais la haine. Tout sera mis en œuvre pour punir les auteurs et protéger nos compatriotes de confession musulmane. Je m’y engage.

● Gouvernement
[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

Edouard Philippe (Premier ministre)
- Il n’y a qu’une seule communauté : la communauté nationale. À chaque fois que l’on pointe telle ou telle confession, ou telle ou telle partie du peuple, on appauvrit ce qu’est la République.

Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur)
- Ce qu'il s'est passé à Bayonne hier, ce n'est pas la République. Ce n'est pas la France.
-Les faits commis à la mosquée de Bayonne émeuvent et indignent chacun d’entre nous. Mes premières pensées vont aux blessés et à leurs proches. Solidarité et soutien à la communauté musulmane dont je mesure le choc et l’effroi.
- Je m’étais engagé à ouvrir le chantier des heures supplémentaires impayées dans la Police nationale depuis trop longtemps. Engagement tenu. Une première tranche de 3,5M d’heures dues va être payée d’ici fin 2019.
- La lutte contre l’extrémisme violent d’ultra-droite est l’une des priorités des ministres de l’Intérieur du «G6». Après une photo officielle, nous partageons ce matin nos analyses nationales pour développer des réponses communes.

Jean-Yves Le Drian (ministre des Affaires étrangères)
La démission de Saad Hariri aggrave la crise. [La France va] tout faire pour garantir la stabilité des institutions et l'unité du Liban (...) et écouter la voix de la population.

Nicole Belloubet (ministre de la justice)

Florence Parly (ministre des Armées)
Venir à Tapa, c’est s’immerger au cœur de la solidarité européenne. La mission Lynx : ce sont 320 militaires français engagés au sein de l’OTAN en Estonie. Cette mission fait partie de l’EfP [Enhance forward Presence] une mission de surveillance et de dissuasion visant à protéger nos partenaires baltes de toute agression extérieure. Notre présence dans l’OTAN ici symbolise et incarne notre solidarité avec l’Estonie. Elle incarne toute la valeur que nous attachons à nos engagements internationaux. Au Sahel aussi, nous comptons sur la solidarité européenne. Barkhane n’est pas seule. Avec nous : les soldats estoniens qui patrouillent dans Gao. Les militaires britanniques et leurs hélicoptères Chinook. Les militaires danois qui engageront bientôt deux hélicoptères Merlin.

Bruno Le Maire (ministre de l’Economie et des Finances)
- L'industrie recrute! Les chefs d'entreprise normands me disent leurs difficultés à trouver du personnel qualifié. Dans le Pacte productif, nous proposons de mettre en place une gestion prévisionnelle des compétences pour répondre aux besoins des entreprises région par région.
- La compétitivité des entreprises françaises s'améliore depuis 2 ans mais nous devons aller plus loin. Dans le Pacte productif, nous engageons une réflexion sur la baisse des impôts de production en concertation avec les collectivités territoriales.
- Rencontre avec mon homologue russe Maxime Orechkine pour renforcer la coopération économique entre la France et la Russie. Au cœur de nos échanges également, la finance verte, puisque la Russie a ratifié l’Accord de Paris cette année.
- Avec Marlène Schiappa et Agnès Runacher, réunion de travail sur la loi pour la réussite économique des femmes. Cette loi, prévue pour 2020, vise à renforcer la place des femmes dans notre économie. C’est la garantie d’une économie plus performante.
- Nous tirerons toutes les conséquences du rapport de Jean-Martin Folz sur l’EPR de Flamanville. La filière nucléaire doit se ressaisir. Il en va de notre souveraineté énergétique.

Elisabeth Borne (ministre de la Transition écologique et solidaire)
- Le dérapage en coût et en délai de l'EPR de Flamanville constitue un échec pour toute notre filière nucléaire
-Catastrophes climatiques. Mieux prévenir, mieux reconstruire.
- Bon pour la planète, bon pour le pouvoir d’achat : l’Etat et la filière automobile s’engagent pour le véhicule électrique! Objectif: 1 million de véhicules et 100 000 bornes d’ici 2022!

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
- Solidarité totale avec les victimes de Bayonne et leurs proches. Et avec nos compatriotes musulmans heurtés par cette violence ignoble. La République est le contraire de la haine et de la violence. Elle garantit à chacun de vivre selon sa conscience en toute sûreté.
- L’Éducation nationale jouera pleinement son rôle pour lutter contre les violences conjugales.

Agnès Buzyn (ministre de la Solidarité et de la Santé)
- L'Assemblée adopte un projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, protecteur et responsable, à une large majorité !
- Les métiers du grand âge et de l'autonomie sont indélocalisables, porteurs de sens et concerneront un nombre croissant de Français. Rendez-vous dans les prochains mois pour la loi Grand Age et Autonomie, qui apportera des réponses fortes à cet enjeu immense.
- Employeurs, partenaires sociaux, collectivités territoriales : avec Muriel Pénicaud, nous réunirons tous les acteurs du grand âge et de l'autonomie pour aborder ensemble les réformes indispensables à ce secteur.
- Métiers du grand âge et de l'autonomie : nous devons apporter une réponse à la hauteur de leur engagement quotidien et créer les conditions d'un véritable changement, partout en France. Merci Myriam El Khomri pour votre rapport audacieux et constructif.
-Accompagner les personnes âgées dépendantes ou en situation de handicap, ce n'est pas agir à leur place, mais faire avec eux. Préparer de nouvelles formes d'organisation du travail et favoriser la prévention : des pistes que nous allons travailler pour le futur projet de loi.
- Les défis démographiques du vieillissement sont immenses. S'y préparer implique de réformer profondément les métiers du grand âge & de l'autonomie, en travaillant sur l'attractivité, la formation et la reconnaissance de ces métiers exigeants et indispensables.

Didier Guillaume (ministre de l’Agriculture)
- La bagarre que nous menons à 20 états membres sur 27, c'est de dire 'ne touchez pas à mon budget agricole.
-Il faut dire aux consommateurs, faites un choix patriotique, le patriotisme agricole et économique doit encore exister.
- Je suis fils d'éleveur et le métier d'agriculteur est un métier très difficile. Il faut remercier les paysans. Sans eux, on ne mangerait pas cette alimentation de qualité.
- Au 1er janvier 2021, on sort du glyphosate. Mais je veux aller plus loin : il y a tellement d'autres produits que nous allons réduire de 50 % l'utilisation de tous les produits phytosanitaires en 2025.
- Réunion avec las acteurs de pêche française pour évoquer l'accord du Brexit extension jusqu'au 31 janvier 2020. Il préserve l'unité des 27 états membres et renforce les conditions de cette extension garantissant ainsi notre gestion commune des pêches.
- À Bayonne, pour témoigner du soutien et de la solidarité de la Nation après l'acte odieux commis cet après-midi. La République garantit, à chacun, la liberté de culte : l'État sera toujours aux côtés de nos compatriotes de confession musulmane pour assurer leur sécurité.
- Solidarité avec nos compatriotes musulmans victimes de l’attaque de la mosquée de Bayonne. L’essence même de notre République réside dans notre capacité à vivre ensemble. Tout acte haineux et violent la mettant à mal doit être fermement puni.

Franck Riester (ministre de Culture)
- Le jeu vidéo est un art et notre pays peut être fier de compter tant de créateurs talentueux et de professionnels engagés !
- La France garantit à ses citoyens la liberté de croire et d’exercer sa religion en toute liberté et en sécurité. L’attaque de la mosquée de Bayonne bafoue ces valeurs. Je pense ce soir aux blessés et à nos compatriotes musulmans dont je partage l’émotion.

Gérald Darmanin (ministre des Comptes publics)
- J'ai signé un décret qui renforce le droit à l’erreur dans les URSSAF. Ce décret prévoit une série de mesures concrètes qui simplifient la vie des entreprises.
L'Assemblée adopte le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020. Le retour à l’équilibre et le désendettement restent nos priorités. En 2020, nous financerons nos priorités pour répondre à l’urgence sociale.
- Sur les 9 premiers mois de l'année 2019, l'Etat a recouvré 5,6 Mds€ de recettes par le biais de ses contrôles fiscaux, soit 40 % de plus que l'an dernier.
- Dix départements vont bénéficier de 242 millions d'euros versés par l'État pour accélérer le développement du Très haut débit sur leurs territoires. En 2022, la généralisation du très haut débit en France sera atteinte.

Marc Fesneau (ministre des Relations avec le Parlement)
Discours de peur et de stigmatisation, recherche de boucs-émissaires et rejet de l’autre. Toujours les mêmes processus à l’oeuvre qui conduisent au passage à l’acte. Soutien aux Français de confession musulmane victimes, ce jour, des pyromanes de la haine.

Frédérique Vidal (ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation)
- La France défend au niveau mondial une intelligence artificielle éthique, au service de l'humain et capable de nous aider à relever les grands défis du 21e siècle. Elle doit pouvoir s'appuyer sur une recherche publique forte et indépendante.
- La France est dans le top 5 des pays experts en intelligence artificielle !
- Mes pensées vont aux familles des victimes de l'attaque commise hier à Bayonne et à l'ensemble de nos concitoyens de confession musulmane, touchés en plein cœur. Un acte odieux qui va à l'encontre même des valeurs de fraternité portées par notre République, une et indivisible.

Adrien Taquet (secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance)
- Parmi les mesures adoptées, le bilan de santé obligatoire pour les enfants pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance. Une mesure de la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance qui se déploiera dès 2020 !
- [Grenelle des violences conjugales] Jamais l'enfant victime n'a été à ce point considéré dans la lutte contre les violences conjugales : suspension automatique de l'exercice de l'autorité parentale en cas d'homicide; évaluation et prise en charge psy; soutien à la parentalité.

Cédric O (secrétaire d’Etat chargé du numérique)
- La recherche est la mère de toutes les batailles en ce qui concerne l’IA [intelligence artificielle], c’est pourquoi il était important pour nous d’avoir à Paris un forum de classe mondiale dans le cadre des efforts du gouvernement pour placer les opportunités et le défi de l’IA en tête de notre programme national et international. Quand le Président Emmanuel Macron est arrivé au pouvoir en 2017, nous avons examiné les chiffres. Ils étaient assez simples. Les Etats-Unis? 40 milliards d'investissements dans l'IA par an. Chine? Presque le même montant. Europe? Moins de 5 par an. C’est ce que nous avons vu il y a 3 ans. Les choses ont manifestement commencé à changer. Nous promouvons un modèle qu’Emmanuel Macron a appelé une "troisième voie" pour le développement technologique. Un modèle qui maintient un juste équilibre entre éthique et innovation. Nous avons besoin de scientifiques et d'experts pour pouvoir intégrer ces questions dans notre travail quotidien. C'est de cela que parle ce forum mondial. C'est ce que la France veut construire. Ce n'est évidemment pas une manière facile. Mais nous croyons sincèrement que, pour les démocraties, il n'y a pas d'alternative.
- Lorsque des Français sont visés, c’est la France qui est meurtrie. Mes pensées aux victimes de Bayonne et à leurs proches.
- La France est à la pointe de l’esport, avec un vivier d'esportifs de haut niveau. Aujourd'hui, notre ambition est claire : faire de notre pays le leader européen de l’esport d’ici 2025.

Brune Poirson (secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire)
- Dix ans après la crise financière, nous devons ouvrir un nouveau cycle économique. Le capitalisme du XXIe siècle doit contribuer à trouver des solutions profitables aux problèmes de la planète et de ses habitants. Et non pas prospérer sur les problèmes.
- Le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris, annoncé en 2017, devrait devenir effectif dans quelques jours : il ne doit pas être pris à la légère à un moment où les besoins de coordination internationale n'ont jamais été aussi grands
- Toutes mes pensées et ma compassion vont aux victimes des tirs devant la mosquée de Bayonne et à leurs proches. Notre République est – et restera – une et indivisible.

Marlène Schiappa (secrétaire d’Etat à l’Egalité hommes-femmes et à la Lutte contre les discriminations)
- J'ai souhaité que les propositions du Grenelle des violences conjugales se fassent en toute transparence car les violences conjugales ne sont pas une affaire privée c'est l'affaire de toute la société.
- C’est la première fois qu’un Grenelle des violences conjugales est lancé par un Premier Ministre.
- C’est la première fois qu’un président de la République rend hommage aux femmes tuées par leur conjoint à l’Elysée, c’est la première fois que l’égalité femmes-hommes est la Grande cause du quinquennat, c’est la première fois qu’un Premier ministre lance un grenelle des violences conjugales, et c’est la première fois qu’un Premier ministre en parle.
- Les armes à feu sont le premier mode opératoire des féminicides.
- Tolérance zéro. [Il faut] faire la même chose que l’on fait en matière de lutte contre le terrorisme dans les aéroports où on se dit qu’on s’attaque aux modes opératoires pour supprimer des risques. Je crois que quand une femme va déposer une plainte, le groupe qui travaille sur le sujet nous recommande d’aller faire une recherche et une réquisition des armes à feu de l’homme violent. Je crois que c’est une idée intéressante que nous allons expertiser.
- Le mouvement auquel j’appartiens doit pouvoir définir une position politique claire sur la laïcité. (…) Je crois qu’il appartient à LREM de définir une doctrine, c’est la mission que nous a confié Stanislas Guérini au député Laurent Saint-Martin et à moi-même, et nous nous y employons depuis quelques semaine. (…) Je crois qu’il incombe au gouvernement et à la majorité présidentielle de défendre plus fermement la laïcité.

Sibeth Ndiaye (porte-parole)
Vive émotion face aux faits commis à Bayonne. Mes premières pensées vont aux blessés et à leurs familles. J’adresse également mon soutien à la communauté musulmane, frappée par la haine. Quand une communauté est attaquée, c’est toute la République qui est meurtrie.

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

Richard Ferrand (président de l’Assemblée nationale)
Frapper une mosquée, viser nos compatriotes musulmans : c'est la communauté nationale toute entière qui est attaquée. Ne laissons pas les extrémistes de tous bords nous diviser : faisons bloc. Mes pensées solidaires vont aux victimes et à leurs familles.

Stanislas Guerini (délégué général)
- Au nom de LaREM, j'adresse toutes mes pensées aux victimes de l'attaque de Bayonne et à leurs proches. S'en prendre à la communauté musulmane, c'est s'en prendre aux Français dans leur ensemble. Les conséquences des discours de haine sont là, sous nos yeux. Cela doit cesser.
- [Municipales 2020 ] Nous manquons aujourd'hui d'élus locaux à la République en Marche.
- [Municipales 2020] Nous sommes la formation politique qui a investi le plus de candidat.
- [Municipales 2020] Je veux que la majorité présidentielle sorte renforcée de ces élections.
- Le vote du Sénat ne sera pas suivi par notre majorité à l'Assemblée nationale. Il n'est pas question d'interdire les signes religieux pour les accompagnateurs scolaires. Nous respectons la loi de 1905 : l'État est laïc mais la société ne l'est pas.
- Je ne cherche pas de plan B à Paris car j'ai déjà un plan A qui s'appelle Benjamin Griveaux. Marcheurs, partenaires, nous devons tous nous rassembler autour de lui pour gagner.
- Lutte contre les pensions alimentaires impayées, réindexation des petites retraites sur l’inflation, création d'un congé pour les aidants... Le budget de la sécurité sociale que nous votons est emblématique de nos engagements pour l’acte 2 du quinquennat: priorité à la justice sociale.

Gilles Le Gendre (président du groupe à l’Assemblée nationale)
Après l'attaque de la mosquée de Bayonne, les députés LaREM adressent leurs pensées aux blessés et à la communauté musulmane. Ils saluent l'efficacité de Police nationale. Nous souhaitons que l'enquête fasse toute la lumière et invitons tous les responsables à l'apaisement.

Philippe Chassaing (député)
En décembre 2018, le Président obtenait des banques un plafonnement à 25€ pour les clients fragiles, soit 3,4 millions de personnes. La politique d’inclusion bancaire contribue à l’insertion socio-économique.

Blandine Borcard (députée)
Le chômage baisse: ce sont aujourd’hui plus de 60 000 chômeurs en moins pour l’ensemble des catégories A, B et C. Mais s’il y a un chiffre que je retiens c’est l’augmentation de 8% des inscrits dans la catégorie D : celle des demandeurs d’emploi en formation.”

Laëtitia Romeiro Dias
Dix millions de Français s’occupent d’un proche en situation de dépendance. Pourtant, aucune politique publique ne leur avait été destinée. Aujourd’hui, le gouvernement a su construire des mesures pour soutenir leur quotidien.

●MoDem
Patrick Mignola (président du groupe à l’Assemblée nationale)
Attaquer nos compatriotes sur leur lieu de culte est une attaque contre la République. Plus que jamais, nous avons besoin de faire la paix. Le groupe MoDem adresse ses pensées aux deux victimes de l’odieuse attaque de Bayonne.

Sarah El Hairy (porte-parole)
- Le vivre ensemble ne se décrète pas, il se construit. Il faut un temps pour parler de laïcité, définir les termes pour clarifier et apaiser le débat.
-Toutes mes pensées aux victimes et aux fidèles de la mosquée de Bayonne. Notre rempart face à la haine grandissante en France est l'unité de la Nation. Car dans cette attaque c'est la liberté et la fraternité qui ont été souillé.

Isabelle Florennes (députée)
Toute ma solidarité aux blessés, à leurs familles et à la communauté musulmane après l’attentat devant la mosquée de Bayonne. Notre pays a plus que jamais besoin de dialogue et d’apaisement.

Erwan Balanant (député)
Le Gouvernement tient compte des interrogations des Français sur la réforme des retraites et a à cœur d'instaurer un dialogue social avec les syndicats.

●UDI
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ne sont pas retranscrits]

Jean-Christophe Lagarde (président)
Cet attentat contre une mosquée est une attaque contre notre pays tout entier, nos valeurs et notre République laïque! Que l’auteur soit d’extrême-droite montre qui sème le vent...

●Mouvement radical
Laurent Hénart (président)
Je condamne cette attaque lâche survenue aujourd'hui à Bayonne et adresse mes pensées aux victimes. Liberté de conscience et de culte, dans le respect de notre principe de laïcité. Halte aux violences !

Nathalie Delattre (sénatrice)
Proposition de loi sur la neutralité religieuse lors des sorties scolaires: le texte est utile pour trancher le débat ouvert en 2004 sur le champ d’application de la neutralité. Oui, les sorties scolaires font partie prenante du cadre scolaire sans pour autant ouvrir le débat de tout l’espace public.

● Autres
(Personnalités ou organisations centristes)
Team Progressistes
- L'auteur des tirs à la mosquée de Bayonne est un ancien candidat FN. Un triste rappel de la seule issue à laquelle mène la haine des autres et de nos compatriotes musulmans en particulier, alimentée par Le Pen, Odoul, Zemmour et tant d'autres au sein de l'extrême droite.
- Un ancien candidat FN tire sur des musulmans à Bayonne. Mais ne vous inquiétez pas pour les prêcheurs de haine: Zemmour continue tranquillement son émission sur Cnews.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire