vendredi 23 mai 2008

Actualités-Etats-Unis

Présidentielle 2008

Barack Obama à la recherche de son vice-président


Barack Obama aurait commencé une opération secrète pour se trouver un candidat à la vice-présidence, selon des responsables démocrates. Ces responsables, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, ont expliqué jeudi que le candidat probable du parti démocrate pour la présidentielle a demandé à Jim Johnson, ancien PDG de la société Fannie Mae, géant de refinancement hypothécaire, de commencer à se pencher sur la question. Ledit Johnson avait déjà fait ce même travail pour les nominés démocrates John Kerry en 2004 et Walter Mondale en 1984. Le sénateur métis de l'Illinois a refusé de reconnaître lui avoir confié cette tâche quand l'Associated Press lui a posé la question. "Je ne l'ai pas embauché (...) Je ne lui verse aucun argent. C'est un ami à moi, je le connais", a dit Barack Obama, avant d'ajouter: "je ne m'exprime pas sur les questions liées à la vice-présidence car je n'ai pas remporté cette nomination". La quête d'un candidat à la vice-présidence se déroule en général dans le plus grand secret. Mais selon les responsables de la campagne d'Obama, cet effort est géré par un cercle particulièrement restreint de conseillers. "Nous ne commentons pas ce processus", a déclaré Bill Burton, porte-parole d'Obama. Et ce, surtout car les primaires démocrates ne sont pas terminées et Hillary Clinton toujours officiellement en lice. Côté démocrate, les options sont multiples, entre Hillary Clinton elle-même, plusieurs gouverneurs, des sénateurs experts en politique étrangère, voire des non-démocrates, comme le maire indépendant de New York Mike Bloomberg.

De son côté, McCain rencontre ce week-end chez lui trois républicains considérés comme des candidats potentiels à la vice-présidence, le gouverneur de Floride Charlie Crist, celui de Louisiane Bobby Jindal, et celui qui fut son rival dans la primaire, l'ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney. Même si un conseiller de McCain affirme qu'il ne s'agit pas d'une réunion destinée à choisir un 'ticket'.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire