samedi 6 mai 2017

Vues du Centre – Jean-François Borrou. Oui, la démocratie est en danger!

Dans cette rubrique, nous publions les points de vue de personnalités centristes qui ne reflètent pas nécessairement ceux du CREC. Ces points de vue ont pour but d’ouvrir le débat et de faire progresser la pensée centriste.
Jean-François Borrou est le pseudonyme d’un journaliste proche des idées centristes et qui collabore épisodiquement à cette rubrique. Ses propos sont les siens et non ceux du CREC.

Après les Etats-Unis et sans doute avant l’Allemagne, la France vient d’être victime d’une nouvelle tentative de déstabilisation de sa démocratie.
Ce vendredi soir 6 mai, ont été publiés, juste avant le deuxième tour de la présidentielle, des documents piratés sur le serveur internet d’un des candidats, celui qui, comme par hasard, défend la démocratie républicaine, mélangés avec des faux documents qui le mettent en cause et dont le but est de le décrédibiliser pour le faire perdre.
C’est évidemment une manœuvre grossière et grotesque venue de l’étranger et que les ennemis français de la démocratie se sont empressés de faire circuler en espérant que cela fera pencher l’élection du côté de l’extrême.
Cette attaque vient cette «fachosphère», cette internationale de l’extrême-droite qui sévit des Etats-Unis à la Russie grâce à des personnages louches et sales qui sont des «trolls» au service de Donald Trump et de Vladimir Poutine ainsi que tous leurs amis.
Il est intéressant de noter que les candidats visés aux Etats-Unis et en France sont des centristes ou proches du Centrisme, c’est-à-dire des humanistes qui se sont dressés avec le plus de courage et de fermeté contre les agissements des autocrates et de leurs sbires qui menacent la liberté et la paix dans le monde.
En Russie, où c’est le pouvoir qui gère directement cette déstabilisation de la démocratie, elle se fait au profit d’un petit groupe de profiteurs qui pillent les caisses du pays en prétendant vouloir rétablir la grandeur de celle-ci alors qu’ils la conduisent droit dans le mur de sa déchéance complète et de sa sortie de l’Histoire.
Quant aux candidats à qui profite le crime, ce sont les personnages troubles d’extrême-droite, populistes et démagogues.
D’ailleurs il suffit d’aller voir qui a relayé immédiatement ces documents piratés et ces faux ainsi que ceux qui avaient annoncé leur publication imminente pour savoir qui ils sont avec peu de surprise.
Cette mondialisation de la pire extrême-droite qui existe est, chers amis centristes, une réelle menace contre la démocratie républicaine que nous chérissons.
Cette menace sera encore présente lundi prochain et pendant encore longtemps quoi qu’il arrive.
La mobilisation contre celle-ci n’est pas seulement maintenant mais aussi demain et après-demain.
Elle doit être forte, sans concession et courageuse, ce qui va de soi pour tous les défenseurs des valeurs et des principes de la démocratie.
Il en va de notre liberté et de celle de nos enfants.

Jean-François Borrou



Aucun commentaire: