dimanche 13 avril 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Barack Obama dans une situation difficile après es propos condescendants sur la classe ouvrière

Barack Obama a tenté samedi de calmer la polémique soulevée par la publication d'une conversation où il qualifiait les électeurs de la classe ouvrière de gens "amers" qui "s'accrochent à leurs armes ou à la religion".  "Je ne l'ai pas dit comme j'aurais dû", a déclaré le candidat à l'investiture démocrate lors d'un meeting à l'université de Ball à Muncie, en Indiana. "Si je me suis exprimé d'une façon qui a offensé certaines personnes, je le regrette profondément", a-t-il ajouté un peu plus tard dans une interview à un journal de Winston-Salem, en Caroline du Nord. Tandis qu'il tentait d'atténuer la polémique, son adversaire Hillary Clinton dans la course à l'investiture démocrate a livré l'une de ses plus longues et incisives critiques à son égard. "Les remarques du sénateur Barack Obama étaient élitistes et hors de propos", a-t-elle déclaré lors d'un meeting non loin d'Indianapolis. "Elles ne reflètent pas les valeurs et les croyances des Américains".
La polémique porte sur des propos tenus en privé par le sénateur de l'Illinois lors d'une soirée de collecte de fonds dimanche. Constatant qu'il avait du mal à rallier les électeurs de la classe ouvrière, il les a décrits comme des gens frustrés par la situation économique. "Il n'est pas surprenant, donc, qu'ils deviennent amers, qu'ils s'accrochent à leurs armes, ou à la religion, ou à la haine contre ceux qui ne sont pas comme eux, ou qu'ils rejettent les immigrants ou le commerce pour exprimer leur frustration", a-t-il déclaré. Ces propos, mis en ligne sur le site Internet politique http://www.huffingtonpost.com", ont fait naître une vague de critiques, tant de la part de la sénatrice démocrate Hillary Clinton que du candidat républicain John McCain et d'autres membres du parti républicain. L'affaire pourrait mettre sur le devant de la scène, à un moment inopportun, l'un des points faibles de Barack Obama, à savoir son image d'avocat diplômé d'Harvard, arrogant et distant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire