vendredi 26 mars 2010

Actualités – France – Les centristes de l’UMP veulent occuper le terrain laissé vacant l’effondrement du Mouvement démocrate aux régionales


Les centristes ayant rejoint la droite depuis 1995 et se trouvant dans l’UMP veulent se faire entendre au moment où la débâcle du Centre aux élections régionales leur permet, selon eux, de réclamer une partie de l’héritage de l’UDF. Ainsi, dans un communiqué, ils ont rappelé que leur identité, leurs convictions et leurs valeurs étaient «centristes et humanistes». Par ailleurs, ils estiment que «notre famille politique est désormais confrontée à un problème structurel auquel elle doit apporter une réponse». D’autant que «l'émiettement des structures centristes et l'échec du Modem laissent vide une page entière de l'histoire centriste». D’où leur volonté «de prendre le relais avec tous ceux qui, comme nous, se réclament de ces valeurs». Mais il s’agit bien de le faire à l’intérieur du parti de droite et non de rejoindre une initiative comme celle lancée par l’Alliance centriste et le Nouveau Centre: «il convient désormais de prendre toute notre place au sein de l'UMP et d'y renforcer notre action».

Aucun commentaire: