mercredi 19 novembre 2014

L’Humeur du Centriste. Le centriste antisémite, antichrétien et «Barjot»?!

Selon le site francophone pro-israélien JSSNews, commentant un sondage réalisé par le think tank Fondapol sur «L’antisémitisme dans l’opinion française», «Sur certains thèmes, les répondants qui se disent proches de l’UDI ou du MoDem partagent des préjugés contre les Juifs dans des proportions plus importantes que la moyenne».
Bigre.
Dans le même temps, le site d’extrême-droite antisémite Bibliothèque de combat, lui, explique que «L’UDI et le MoDem sont deux partis d’inspiration juive trotskyste».
Re-bigre…
En croisant les deux affirmations, voilà donc le centriste, un antisémite d’inspiration juive trotskyste!
Reprenons.
Ce que reproche le site JSSNews aux sympathisants de l’UDI ayant répondu au sondage de l’IFOP pour la Fondapol, c’est qu’ils sont plus importants que la moyenne des personnes interrogées à ne pas vouloir travailler sous l’autorité d’un patron juif et à estimer que les juifs ont trop de pouvoir économique.
Ce serait évidemment bien désolant de voir ce nombre de sympathisants avoir de tels préjugés.
Pourtant, si l’on va regarder le sondage de près, on trouve cet avertissement de l’IFOP concernant les réponses des sympathisants UDI: «Effectifs inférieurs à 40 individus: ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs».
On ne peut donc en tirer de conclusion définitive ce qui n’a pas eu l’air de gêner le moins du monde le site JSSNews qui a mis la prudence à la poubelle.
Quant aux sympathisants du Mouvement démocrate interrogés, ils ont parfois des opinions critiques face au sionisme qui est, comme nous le rappelle Wikipedia «Une idéologie politique fondée sur un sentiment national juif, décrite comme nationaliste par les uns et comme émancipatrice par les autres, prônant l'existence d'un centre territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d’Israël (Eretz Israel)».
Ainsi, ils considèrent plus que la moyenne des sondés le sionisme comme «une organisation internationale qui vise à influencer le monde et la société au profit des Juifs» et comme «une idéologie raciste».
Cela ne fait pas d’eux des antisémites – antisémitisme et antisionisme n’étant pas des synonymes – même si l’on peut discuter la pertinence de ces dernières affirmations.
De plus, et dans le cas de l’UDI, et dans le cas du Mouvement démocrate, se sont une minorité de sympathisants sondés qui épouse ces affirmations mentionnées par JJSNews.
Fermons le premier ban.
Quant au site Bibliothèque de combat, il estime que l’UDI et le MoDem sont antichrétiens parce qu’ils sont sur la même longueur d’onde que le grand européen Altiero Spinelli, c’est-à-dire pour une Europe fédérale et libérale qui, selon le site d’extrême-droite sera dirigée par le «messie juif», c’est-à-dire «l’antéchrist»!
Et de conclure: «Ainsi donc, l’UDI, le MODEM et même une partie de l’UMP défendent fièrement au Parlement Européen un idéal politique développé par des communistes et des juifs dans les années 1940 sur une île-prison italienne. On comprend mieux pourquoi le pseudo-chrétien François Bayrou est allé présenter son programme politique au Grand Orient de France en 2012…».
Fermons le deuxième ban, nettement plus nauséabond que le premier qui reste malgré tout dans une regrettable désinformation.
Mais toutes ces attaques ne viendraient-elles pas de ce que les centristes vont peut-être devenir «Barjot»?!
Car, oui, l’égérie éphémère de la Manif pour tous et nightclubbeuse nettement plus assidue, Frigide Barjot   – tout juste remise de son déménagement –, veut adhérer à l’UDI ou à Debout la France, le parti proche du FN de Nicolas Dupont-Aignan, ce qui semble assez incohérent sauf si l’on sait d’où ça vient…
Et cela, en plus, après avoir adhéré «par mégarde» à l’UMP (via l’association «Sens commun» qui regroupe la droite de la droite de l’UMP)!
Nous n’avons bien sûr rien contre la personne de madame Virginie Tellenne.
Mais au moment où les partis centristes veulent apparaître comme responsables et préparant l’avenir, ce serait bien dommage qu’ils soient «Barjot» avec le risque de devenir «Frigide» politiquement…

Centristement votre.

Le Centriste


Aucun commentaire: