jeudi 17 août 2017

Vues du Centre. Oui, Trump est bien un danger extrême pour la démocratie

Par Aris de Hesselin
Dans cette rubrique, nous publions les points de vue de personnalités centristes qui ne reflètent pas nécessairement ceux du CREC. Ces points de vue ont pour but d’ouvrir le débat et de faire progresser la pensée centriste.
Aris de Hesselin est un avocat international, centriste et un européen, défenseur d’une mondialisation humaniste. Ses propos sont les siens et non ceux du CREC.

nazis et racistes à Charlottesville
En refusant de condamner les suprémacistes blancs, les racistes, les antisémites et les groupes d’extrême-droite responsables de troubles à Charlottesville en Virginie, puis en condamnant les deux côtés, les porteurs de drapeaux nazis qui hurlaient des slogans racistes et antisémites et ceux qui manifestaient contre leur haine et leur violence, Donald Trump vient, à nouveau, de prouver qu’il était un personnage malsain, un populiste démagogue d’extrême-droite.
D’ailleurs, l’ensemble des représentants de cette nébuleuse nauséabonde, admirateurs d’Adolph Hitler et autres rebus de l’Histoire, l’a remercié pour ses prises de position.
L’un d’entre eux, interrogé par la chaine NBC espère que grâce à Trump, on pourra enfin mettre en place un régime d’apartheid aux Etats-Unis…
Ainsi dans un total mépris de la réalité mais aussi du danger que les groupes violents d’extrême-droite font peser sur la démocratie américaine, Trump a mis les agresseurs et les agressés, les ennemis et les défenseurs de la démocratie dans le même panier.
Cet homme doit être empêché de continuer à diriger la première démocratie du monde, il faut le chasser du pouvoir et non plus seulement condamner verbalement ses élucubrations.
J’entends déjà tous ceux qui vont me reprocher d’aller à l’encontre d’un président élu démocratiquement voici seulement neuf mois.
Mais je leur réponds que ce n’est pas la première fois qu’un individu dangereux s’est servi des règles démocratiques pour se faire élire puis attaquer la démocratie républicaine, certains ayant réussi d’ailleurs à l’abattre et à mettre en place un régime totalitaire et criminel.
C’est pourquoi le combat des centristes est de lutter contre ces personnages qui ne doivent jamais parvenir à gouverner un pays.
Et, si par malheur ils y parviennent, à se battre sans cesse contre ce qu’ils sont et ce qu’ils font.
Aujourd’hui, il existe des règles qui permettent à la démocratie américaine de se débarrasser de Donald Trump.
Il faut qu’elle les utilise sans délai.

Aris de Hesselin


Aucun commentaire: