vendredi 8 juin 2018

Actualités du Centre. Front commun des centristes Macron et Trudeau contre Trump

Emmanuel Macron & Justin Trudeau
Lors de la conférence de presse commune qu’ils ont donnée le 7 juin après leur entretien dans le cadre de la visite officielle du président français au Canada, Emmanuel Macron et Justin Trudeau ont fait front commun contre les mesures, les menaces et les insultes de Donald Trump envers leurs deux pays mais aussi tous les alliés des Etats-Unis.
Les deux centristes attachés à la liberté du commerce et au multilatéralisme ont qualifié les propos de Trump d’«inappropriés» (Macron) et d’«inacceptables» (Trudeau) sur le danger pour la sécurité nationale que représenteraient l’Union européenne et le Canada pour les Etats-Unis, ce que le populiste démagogue a prétendu pour ériger des barrières douanières contre des produits venus de ces pays (et d’autres).

Trump a même accusé à tort le Canada d’avoir mis le feu à la Maison blanche en 1812 alors qu’il s’agissait des Britanniques (le Canada étant alors une colonie du Royaume Uni)…

Macron et Trudeau ont ainsi promis d’être fermes avec Trump lors du sommet du G7 (qui réunit les sept plus grandes économies mondiales occidentales: Etats-Unis, Allemagne, Japon, France, Royaume Uni, Italie, Canada) et qui se tient à Québec aujourd’hui et demain.

Selon eux, les mesures protectionnistes prises par le président américain sont «illégales».

Ce dernier a répondu aux deux dirigeants par des tweets agressifs, les critiquant et menaçant leurs pays d’une guerre commerciale encore plus importante, ce qui laisse peu de chances de voir de vraies négociations et de vrais compromis lors de cette réunion.

Il a également affirmé que la Russie devrait être réintégrée dans ce groupe alors qu’elle en a été exclue depuis son invasion de la Crimée, territoire appartenant à l’Ukraine.

L’inconséquence du populiste démagogue est donc une constante et celle-ci est une menace pour la stabilité du monde.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire