dimanche 14 juillet 2019

Propos centristes. France – Spécial 14 juillet

Voici une sélection, des propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France à l’occasion de la fête nationale.

● Emmanuel Macron (Président de la République)
- Chaque 14 juillet, la Nation honore celles et ceux qui s’engagent pour la protéger, celles et ceux qui incarnent au quotidien ces valeurs inscrites sur nos étendards : Honneur et Patrie.
- Le 14 Juillet a une origine : la prise de la Bastille. C’était il y a 230 ans. Il a une signification : la conquête de la liberté par le peuple français. Pourtant, il a fallu attendre 1880 pour que le 14 Juillet, organisé autour du défilé militaire, devienne notre fête nationale. Depuis lors, ce défilé rassemble les autorités de l’État et les Français autour de leur armée, de ses emblèmes, drapeaux et étendards aux trois couleurs de la République et portant en lettres d’or les valeurs de nos soldats : Honneur et Patrie. Chaque 14 Juillet, partout en France, la Nation réunie honore celles et ceux qui ont pour mission d’assurer par la force des armes la défense de la patrie et la protection de ses intérêts supérieurs. Elle exprime collectivement sa considération, son respect et sa confiance à ceux qui ont choisi l’état militaire et en acceptent la première des exigences : l’esprit de sacrifice, pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême. Elle rend également hommage à toutes les forces qui, avec abnégation, assurent sa sécurité au quotidien. Dans cette histoire, le défilé du 14 juillet 1919 a particulièrement marqué les Français, après plus de quatre années de souffrances et de bravoure, avec son cortège de morts et de blessés. Ouvert par la marche des mutilés et les gueules cassées, ce défilé rassemblait les armées alliées, qui avaient participé aux côtés des armées françaises à la victoire. Cent ans après, le panorama du défilé 2019 est bien différent car il épouse les urgences de notre temps et les priorités que j’ai fixées à notre défense. Parmi ces priorités, une demeure au-delà du siècle : l’attention première aux blessés et leur accompagnement vers la reconstruction. La blessure est un risque inhérent au combat et à l’engagement militaire. Les soldats, marins et aviateurs blessés pour notre défense, quels que soient leur âge et leur blessure, ont des droits sur nous. Ils sont au cœur de la vie de nos armées et de nos préoccupations. Ils seront honorés dans le tableau final. Représentant l’avenir de notre société et témoins de sa solidarité, des adolescents du service national universel y seront associés. L’innovation au service des opérations, levier majeur de la préparation de l’avenir décliné dans la loi de programmation militaire, sera un autre thème illustré, en introduction du défilé. Enfin, j’ai tenu à mettre en avant notre irrévocable engagement européen en vue de consolider la sécurité de notre Nation et des peuples de notre continent. Jamais, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Europe n’a été aussi nécessaire. La construction d’une Europe de la défense, en lien avec l’Alliance atlantique dont nous fêtons les 70 ans, est pour la France une priorité. Elle constitue le fil rouge de ce défilé. Agir ensemble et renforcer notre capacité à agir collectivement : tel est notamment le défi que l’Initiative européenne d’intervention, avec d’autres projets européens essentiels, veut relever. Que l’ensemble des nations européennes qui y participent et sont représentées aujourd’hui soient vivement remerciées. Car notre sécurité et notre défense passent par l’Europe.

● Gouvernement
Edouard Philippe (Premier ministre)
Une armée. Une nation. La première protège la deuxième. La deuxième respecte la première. À nos militaires, à nos blessés, toute notre reconnaissance et notre confiance.

Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur)
Ils n’ont pas le même uniforme, mais ils incarnent les mêmes valeurs – liberté, égalité, fraternité. Fier des femmes et des hommes du ministère de l'Intérieur qui ont porté haut les couleurs de la France en ce 14 juillet. Chaque jour, ils servent tous la Nation avec la même passion !

Florence Parly (ministre des Armées)
- Fiers d'être Français. Fiers d'être européens. Fiers de nos armées. Bonne fête nationale à toutes et tous.
- L'élan du peuple français, en osmose, c'est ce que célèbre le 14 juillet. L'unité de toute une Nation qui fait corps avec un idéal, la liberté. Le 14 juillet, tous les Français sont mis à l'honneur

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
- Liberté, égalité, fraternité. Un 14 juillet inaugural pour le SNU (Service national universel) avec les premiers jeunes volontaires qui ont pu participer puis échanger avec Emmanuel Macron. Des pionniers de l’engagement avec leurs aînés du ServiceCivique.
- Vive le SNU (Service national universel)! Après les Champs-Elysées, les Invalides! Avec des jeunes enthousiastes pour partager avec d’autres l’expérience qu’ils ont vécue au cours de la 1ère session du Service National Universel. Bonheur d’un engagement collectif autour des valeurs de fraternité.

Julien Denormandie (ministre de la Ville et du Logement)
Ce 14 juillet est sous le signe de l’engagement européen pour consolider la sécurité de notre Nation et des peuples de notre continent. Honneur à nos soldats.

Amélie de Montchalin (secrétaire d’Etat aux Affaires européennes)
Cette année encore fierté de voir défiler la Brigade franco-allemande qui fête ses 30 ans ce 14 Juillet. L’Europe a besoin de ces coopérations sur le terrain pour être plus forte.

Gabriel Attal (secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale)
- «Vous pouvez être fiers !» Au côté d’Emmanuel Macron pour saluer les jeunes appelés au service national universel qui ont participé au défilé du 14 juillet.
- Le service national universel est l’un des projets qui font la trame de notre Nation. En ce 14 juillet, le Président Emmanuel Macron a mis à l’honneur les 2 038 premiers appelés au SNU (Service national universel). Désormais, cap sur la montée en puissance dès 2020!
- Chaque matin cette semaine, ils se sont levés à 5h pour les répétitions de ce 14 juillet. Heureux et fier de voir aujourd’hui les jeunes appelés au Service national universel défiler pour la Fête nationale avec des jeunes Service civique.

● LaREM
Stanislas Guerini (délégué général)
Quelle fierté de voir ces innovations et la 1ère promotion du service national universel défiler en ce 14 juillet aux couleurs de l’Europe ! Un merci spécial à l’ensemble de nos forces qui assurent notre sécurité en France et dans le monde. Vive la France, vive l’Europe !

Aurore Bergé (porte-parole)
Merci à celles et ceux qui s'engagent pour notre pays, pour nos valeurs et auxquels nous exprimons aujourd'hui la reconnaissance de toute la nation.

Benjamin Griveaux (député)
Le 14 juillet, c’est aussi se rappeler que la liberté n’est rien sans la sécurité. Aujourd’hui, nous rendons hommage à celles et ceux qui mettent leur vie au service des Français pour leur permettre de vivre dans un pays libre.

Cédric Villani (député)
- En ce jour où la devise française est à l'honneur, une pensée pour toutes celles, tous ceux qui sont emprisonnés sans raison valable sous d'autres cieux. Je pense à mon collègue Tuna Altinel, à tant d'universitaires turcs emprisonnés ou inquiétés par la justice pour une pétition.
- En ce jour de Fête nationale, un vibrant hommage à nos forces qui se mobilisent chaque jour et chaque nuit pour nous, au péril de leur vie. Ce 14 juillet aux Ulis, on célèbre aussi la liberté, l’égalité et la fraternité en accueillant les nouveaux naturalisés, bravo et bienvenue!

● MoDem
Bruno Millienne (député)
Je vous souhaite à toutes et tous une belle fête nationale. Un 14 juillet placé sous le signe de la fraternité. Merci à nos armées et nos forces de l’ordre pour leur engagement au quotidien.

Isabelle Florennes (députée)
Un très beau défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées pour l’hommage de notre nation aux femmes et aux hommes qui nous protègent au péril de leurs vies.

● Mouvement radical social libéral
Bertrand Pancher (député)
14 Juillet. Grand moment d’unité nationale, partout. La France a besoin que l’on martèle ses idéaux: La liberté, tellement bafouée, l’égalité en dignité, la fraternité, frères et sœurs d’un même et beau pays, pays dont les valeurs ont cimenté l’occident.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire