vendredi 2 octobre 2009

Actualités – France – Régionales: André Santini pourrait conduire une liste Nouveau Centre autonome en Ile-de-France

De «meilleur ami» de Nicolas Sarkozy et ayant été un des artisans du rapprochement des députés UDF avec le candidat UMP à l’élection présidentielle, André Santin est devenu un trublion dans le jeu de la Majorité présidentielle en voulant conduire une liste autonome du Nouveau Centre aux élections régionales de mars prochain. Il faut dire que, depuis, le député-maire d’Issy-les-Moulineaux a été débarqué sans ménagement du gouvernement, une sanction qu’il a vécu comme une injustice et qu’une certaine volonté de revanche l’anime d’autant que sa liste pourrait obtenir plus de voix que celle de Valérie Pécresse, la candidate de l’UMP.

Sa détermination semble forte et, paradoxalement, pourrait être bénéfique pour la Majorité présidentielle qui s’aperçoit que les candidatures uniques l’empêchent de ratisser large. Cependant, cette fronde d’André Santini pourrait être également le signal de départ pour des listes et des candidatures autonomes du Nouveau Centre aux prochaines élections, stratégie défendues par de nombreux membres du parti mais toujours remise à plus tard par son président, Hervé Morin. Ce dernier, pourtant, pour éviter d’être débordé par sa base, a semblé emboîter le pas à André Santini en déclarant qu’il pourrait également être à la tête d’une liste autonome du Nouveau centre en Basse-Normandie tout en estimant que cette stratégie pouvait avoir des effets négatifs dans les relations avec l’UMP.

De son côté, André Santini a rappelé que son «histoire avec la région, c'est du sérieux», avec, notamment, son bon résultat aux régionales de 2004 avec 16,12%. En outre, il est revenu sur le handicap des listes uniques: «La gauche va présenter cinq listes dispersées, il n'est pas certain que la majorité présidentielle ait intérêt à n'en présenter qu'une au risque de se priver de réserves de voix pour le second tour». Le Président exécutif du Nouveau Centre, Jean-Christophe Lagarde a défendu l’idée d’une liste autonome en déclarant que «l’UMP ne doit pas vivre comme un drame l'idée d'une liste autonome du Nouveau Centre. Nous ne gagnerons pas la région tout seuls et eux non plus. L'objectif est de ratisser plus large au premier tour, insiste Jean-Christophe Lagarde. Maintenant, si on veut absolument une liste unique au premier tour, il nous semble qu'André Santini est le meilleur candidat car il dépasse les frontières de l'électorat de la majorité».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire