mercredi 25 novembre 2020

Actualités du Centre. Sondage: Les Français sont pour la proportionnelle, le vote à distance, la comptabilisation du vote blanc


Selon un sondage IFOP pour le groupe Union centriste du Sénat qui regroupe les élus de l’UDI, du MoDem et de l’Alliance centriste, les Français sont majoritairement favorables à la reconnaissance du vote blanc comme expression à part entière et donc qu’il soit comptabilisé dans les votes où s’expriment une préférence et non à part, voire avec les abstentions, à l’introduction de la proportionnelle aux élections législatives, à la possibilité de voter à distance (par courrier ou internet), à l’élargissement du vote par procuration et même à l’étalement sur deux jours d’un scrutin.

La mesure plébiscitée est celle de la reconnaissance du vote blanc qui est également largement demandée par les électeurs des formations centristes.

Quant à la proportionnelle près de trois Français sur quatre la réclame (les centristes étant encore plus nombreux à la vouloir sauf les sympathisants de l’UDI).

Pour ce qui est du vote à distance, les Français sont pour mais dans des proportions moindres.

Les centristes eux sont plus positifs à sa mise en place, que ce soit le vote par correspondance et par internet sauf les sympathisants UDI qui sont majoritairement contre.

Enfin, les Français sont plus partagés sur le fait d’étaler un scrutin sur deux jours avec une courte majorité en faveur de cette mesure.

Si les sympathisants LaREM sont très partagés (50% pour, 50% contre), les autres centristes sont contre très majoritairement.

► Voici les résultats du sondage:

- 81% (75% LaREM, 89% MoDem, 81% UDI, 84% des électeurs de Macron en 2017) veulent que le vote blanc soit considéré comme un suffrage exprimé et qu’il soit pris en compte lors du calcul du résultat de toute élection.

- 73%(78% LaREM, 82% MoDem, 57% UDI, 72% des électeurs de Macron en 2017) veulent qu’une part de proportionnelle soit introduite aux élections législatives et départementales (comme c’est déjà le cas pour les élections régionales et pour les municipales dans les communes de plus de 1000 habitants).

- 72% (80% LaREM, 75% MoDem, 64% UDI, 75% des électeurs de Macron en 2017) veulent que les modalités du vote par procuration (par exemple avoir 2 procurations, pouvoir faire une procuration pour une personne habitant une autre commune...) soient assouplies.

- 58% (69% LaREM, 70% MoDem, 35% UDI, 65% des électeurs de Macron en 2017) veulent que vote par Internet via un ordinateur ou un smartphone soit légalisé en France.

- 57% (67% LaREM, 77% MoDem, 42% UDI, 59% des électeurs de Macron en 2017) veulent que le vote par courrier soit légalisé en France.

- 55% (50% LaREM, 36% MoDem, 33% UDI, 47% des électeurs de Macron en 2017) veulent que la période de vote soit étalée sur deux jours, par exemple un vote qui s’étalerait du dimanche matin au lundi à 20 heures.

(Sondage IFOP réalisé par internet les 5 et 6 novembre 2020 auprès d’un échantillon de 1011 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus / Méthode des quotas / Marge d’erreur de 3 points)

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.