vendredi 5 décembre 2008

Actualités – Roumanie

Les centristes pourraient former un gouvernement avec les socialistes


Va-t-on vers une alliance entre les centristes et les socialistes après les élections législatives en Roumanie. En tout cas, selon les responsable de La gauche social-démocrate roumaine (PSD), cette dernière pourrait s'allier avec le Parti démocrate libéral (PDL) centriste afin de former un gouvernement « solide ». « Nous estimons qu'une coalition avec le PDL représente la meilleure solution. Dans ce contexte de crise, nous avons besoin au plus vite d'un gouvernement et d'un Parlement disposant d'une majorité solide », a affirmé Ilie Sarbue, le vice-président du PSD. Sans confirmer ces propos, le président du PSD, Mircea Geoana, juge qu'en « période de crise, le prochain gouvernement devra avoir un soutien très large au sein du futur parlement ». M. Geoana s'exprimait en fin de journée, après une réunion du parti le mandatant officiellement pour entamer les négociations avec les quatre autres formations représentées au futur Parlement. Adversaires intraitables depuis les années 1990, le PSD et le PDL ont obtenu respectivement 33,6% et 32,9% des voix, mais les démocrates-libéraux, proches du président Traian Basescu, disposeront de trois sièges de plus, à la faveur d'un système complexe de répartition des mandats. Le PDL a assuré que les négociations en vue de la création d'une majorité n'avaient pas encore commencé, mais un de ses vice-présidents, Vasile Blaga, a souligné que les statuts de sa formation ne prévoyaient plus l'interdiction de collaborer avec le PSD, l'ancien Parti communiste au pouvoir du temps de la dictature de Nicolae Ceausescu. Des sources au sein de ces deux partis d'opposition, citées par l'agence Mediafax, ont affirmé qu'un éventuel gouvernement PDL-PSD pourrait être dirigé les deux premières années par un démocrate-libéral, relayé par la suite par un social-démocrate.

Aucun commentaire: