lundi 2 mars 2009

Actualités – France

Hervé Morin veut améliorer la visibilité d’un Nouveau Centre européen et incarnant l’idée de liberté


Lors d’une discussion avec des internautes sur le site Rue89, le président du Nouveau Centre, Herbé Morin a affirmé que son parti comptait dix mille adhérents en dix huit mois d’existence, en précisant : «nous avons refait la moitié de ce qu'avait Bayrou en 2007». Néanmoins, le fait que le Nouveau Centre soit dans la majorité présidentielle «rend plus difficile l'émergence et la reconnaissance de notre formation politique». Mais le parti centriste veut toujours être l’héritier de l’UDF : «nous voulons incarner ce que représentait l'UDF avant: une conviction européenne ancrée et l'idée de la liberté». Pour obtenir plus de visibilité, Hervé Morin a confirmé que le Nouveau centre comptait toujours changer de nom. Quant à l’absence de listes autonomes lors des prochaines élections européennes, il a rappelé sa position : «nous avons envie d'être totalement dans cette campagne électorale pour porter nos convictions européennes. Mais je suis responsable d'un parti qui a 16 mois d'existence et je n'ai pas envie qu'il soit en difficultés. Car on voit bien que ces élections ne parleront pas d'Europe en raison du contexte économique et social difficile. Ces élections porteront tous les démagos et les populos de la terre. La majorité a besoin d'être unie » .

Aucun commentaire: