mercredi 2 septembre 2015

Actualités du Centre. Jean-Vincent Placé veut créer un parti écologique «centriste»

«Réformiste», «central» et même «centriste», tel est le positionnement du parti écologique que Jean-Vincent Placé, ancien sénateur d’Europe écologie-les verts (mais toujours président du groupe écologique au Sénat) depuis sa démission de la formation la semaine dernière, veut créer avec d’autres écologistes comme François de Rugy qui vient, lui aussi, de quitter EELV.
C’est ce qu’il a déclaré sur la radio RTL.
Il veut que ce parti prenne en compte les problèmes de tous les Français, d’où ce positionnement centriste.
Plus profondément, Jean-Vincent Placé estime que les écologistes doivent être partout car «l’écologie est au cœur de tout», dans tous les partis politiques traditionnels et qu’ils pèsent sur leurs politiques.
Comme ce n’est pas encore le cas véritablement, il veut créer un nouveau mouvement «écologique réformateur» en espérant être présent aux prochaines régionales.
Cette idée d’un parti écologique centriste rejoint la volonté de Jean-Louis Borloo quand il a créé l’UDI mais cette dernière ne revendique pas un quelconque statut écologique même si elle affirme se préoccuper particulièrement de ces questions.

Enfin, Placé déclare toujours être un soutien de l’actuel gouvernement de Manuel Valls et du président de la république, François Hollande.
A noter que ce positionnement au centre et en soutien de la majorité actuelle est aussi celui de Jean-Luc Bennahmias qu'il a côtoyé chez les verts et qui a fondé en 2014, après son départ du Mouvement démocrate et le virage à droite de François Bayrou, le Front démocrate qui se veut, à la fois, écologiste et de centre-gauche.


Aucun commentaire: