mercredi 24 avril 2019

Actualités du Centre. Paroles centristes: Multilatéralisme, petit-déjeuner à l’école, travailler plus, injures aux policiers…

Voici une sélection des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux.

Emmanuel Macron (Président de la République)
Avec le Japon, nous avons la même ambition pour rebâtir la confiance dans le système multilatéral. Nous savons tout des obstacles, des tensions, des impasses qui existent aujourd’hui. Mais ni le Japon, ni la France, n’ont l’habitude de baisser les bras.

Jean-Michel Blanquer (LREM, ministre de l’Education nationale)
L’action sociale est au service de l’action éducative. La «Stratégie Pauvreté» parce que trop souvent, nos élèves parmi les plus défavorisés commencent la journée le ventre vide, nous lançons le dispositif «petit-déjeuner à l’école».

Agnès Buzyn (LREM, ministre des solidarités et de la Santé)
Une mesure phare de la «Stratégie Pauvreté» pour combattre les facteurs d'inégalité sociale: le petit déjeuner sera un moment de convivialité de plus à l'école, pour se familiariser avec une alimentation saine et développer le goût des bonnes choses.

Christelle Dubos (LREM, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé)
Les petits déjeuners à l’école, c’est  un budget de 6M€ en 2019 pour soutenir les écoles volontaires des territoires défavorisés; 100 000 élèves concernés à partir de la rentrée prochaine; une mesure qui s’attaque aux racines des inégalités.

Gilles Le Gendre (LREM, président du groupe à l’Assemblée nationale)
Réponse à Agnès Thill [députée LREM]: vouloir comparer couples homosexuels et hétérosexuels est aussi insensé que comparer deux couples hétérosexuels. Sauf à vouloir une fois de plus introduire une hiérarchie tendancieuse et blessante qui n’a pas lieu d’être. Désaccord irréductible

Aurore Bergé (LREM, porte-parole)
- Travailler plus pour quel but ? Pour gagner plus: nous avons mis fin aux impôts et aux charges sur les heures supplémentaires. Pour plus de solidarité: nos parents et nos grands parents doivent pouvoir vieillir dans la dignité quels que soient leurs revenus.
La transformation de notre système de retraites poursuit un objectif clair et un seul: rendre notre système plus lisible et plus juste.
- Oui il faut continuer à revaloriser le travail. C'est ce que nous avons fait avec la prime d'activité qui est un gain majeur pour les petits revenus. C'est ce que nous avons fait avec les heures sup sans charge ni impôt pour les salariés.
- Aujourd'hui, la prise en charge de nos parents ou grands parents quand ils deviennent dépendants est une inégalité majeure. La charge est trop lourde pour de trop nombreuses familles. Nous pouvons le financer par plus de solidarité.
- Nous devons continuer à baisser la pression fiscale dans notre pays. Il est donc inenvisageable de financer la prise en charge de la dépendance par de l'impôt en plus.

Jean-Baptiste Moreau (LREM, député)
[Sur les injures adressées aux policiers] C’est du dégoût. C’est une foule haineuse qui n’a rien à voir avec les revendications légitimes. Comme le disait Victor Hugo, «c’est la foule qui trahit le peuple».

Patrick Mignola (MoDem, président du groupe à l’Assemblée nationale)
Il n’y a plus rien de social dans ces gilets jaunes. C’est même l’inverse. Soutien aux forces de l’ordre et honte aux scandeurs, qui devront être identifiés et sanctionnés.
La France est aux côtés du Sri Lanka. Auprès de chaque famille endeuillée, et dans la plus vive condamnation de ces actes contre des chrétiens et des touristes. Contre tout ce qui fait l’ouverture au monde et le respect dû à toute foi et toute conviction.

JeanChristophe Lagarde (UDI, président)
- [La suppression d'un jour férié] J'y suis opposé, c'est la solution gadget.
-On ne peut pas augmenter les cotisations, baisser les pensions et les prestations sociales, donc, la solution la moins douloureuse est de travailler un peu plus longtemps dans la semaine.
-J'ai le sentiment dans les fuites qui ont eu lieu, qu'on était plus sur des mesurettes populaires pour essayer de retrouver de la popularité que sur une stratégie pour que notre pays change.
-C'est un tournant important, est ce que le président de la République a compris ce que voulait dire les Français?
- [Fichage des gilets jaunes à l'hôpital] C'est choquant, l'hôpital est un lieu où l'on se fait soigner et pas où l'on se fait ficher.

Laurent Hénart (Mouvement radical, président)
Condamnation de ces attentats monstrueux. Solidarité avec le peuple sri-lankais et pensées émues pour les victimes et leurs proches, comme pour les chrétiens visés par ces actes barbares


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire