mercredi 17 décembre 2014

L’Humeur du Centriste. Les centristes et la tentation FN

Or donc, un sous-sous-fifre de l’UDI dont le nom n’a aucune importance, vient de quitter le parti centriste pour s’encarter au Front national.
Ce (non) «événement» à fait un (tout petit) «buzz» notamment à droite et à l’UMP où, comme pour se rassurer, l’on a déclaré que – ouf! – même des centristes étaient séduits par le parti d’extrême-droite.
Mais j’ai une grande nouvelle à délivrer au monde (en tout cas à tous ceux qui ne connaissent pas leur histoire politique): les communistes et socialistes devenus fascistes, les droitistes et centristes s’encartant à l’extrême-droite, les anarchistes épousant des thèses des pires totalitarismes droitiers ont été légions au cours de l’Histoire – celle avec un grand H et non celle avec un minuscule petit h, comme c’est le cas avec le ralliement dont nous parlons.
Mussolini, Hervé, Laval, Déat, Doriot, Mégret, Le Gallou, Ménard, Soral et même mon cousin qui d’admirateur de Staline devint celui de Le Pen ont viré leur cuti, pour ne citer qu’un infime échantillon de ces transfuges.
Et gageons qu’il y en aura d’autres.
Et oui, il y a eu, il y a et il y aura des centristes – ou des individus se qualifiant comme tels – qui rejoindront l’extrême-droite.
Quant à notre sous-sous-fifre, pour justifier son encartage FN, il a resservi les vieux plats indigestes de tous ceux qui font allégeance aux idées réactionnaires, xénophobes et intolérantes après les avoir combattues.
Il a même prédit, comme l’ont fait avant lui tous les ralliés, que de très nombreux centristes comme lui n’attendaient qu’un signal pour rejoindre les rangs du FN sans évidemment ne citer aucun nom.
Mais, comme avant lui et après lui, ce genre de prédiction ne s’est jamais réalisé.
Reste que, malheureusement, la tentation de l’extrême-droite auprès nombre de ceux de divers bords dont l’engagement politique est uniquement une ambition personnelle et la volonté de décrocher ou de garder un poste électif à tout prix, demeurera grande au fur et à mesure que les élections législatives et présidentielles approcheront et que les sondages continueront à être très bons pour le FN.
Rien de nouveau donc dans ce marigot politicien.
Ce qui n’est évidemment pas une raison de ne pas espérer l’assainir.

Centristement votre.

Le Centriste


Aucun commentaire: