samedi 25 mai 2019

Actualités du Centre. Paroles centristes: Attentats de Lyon; législatives en Belgique; municipales en Espagne; démission de Theresa May…

Voici une sélection des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux.

► France
● Emmanuel Macron (Président de la République)
Ce soir je pense aux blessés de l’explosion de Lyon, à leurs familles touchées par la violence qui s’est abattue sur leurs proches dans la rue, et à tous les lyonnais. Nous sommes à vos côtés.

● LREM
Gilles Le Gendre (président du groupe à l’Assemblée nationale)
Au nom de tous les députés LREM, j'adresse mes pensées aux blessés de l’explosion de Lyon et à leurs proches. Notre entier soutien aux forces de l’ordre actuellement mobilisées.

Aurore Bergé (porte-parole)
Toute tentative de récupération politique serait indécente. Le seul message que nous pouvons passer ce soir aux Français est un message de responsabilité : la démocratie est un bien fragile mais nous sommes dans un pays sur. Leur sécurité est garantie.

► Union européenne
Belgique
cdH
- Notre santé est notre bien le plus inestimable ms aussi le plus fragile. Réinvestissons massivement dans la santé des citoyens en modérant le prix des soins, des médicaments, des lunette, prothèses auditives, séjours à l'hôpital, en garantissant une offre de soins de qualité.
- Nous voulons instaurer une école la plus égalitaire possible. Permettons à chaque enfant de maîtriser la langue dans laquelle les cours sont donnés, renforçons l’apprentissage du français pour ceux dont ce n’est pas la langue maternelle.
- Pour beaucoup de parents les devoirs sont une source de stress, alourdissent les journées de travail déjà chargées et réduisent le temps passé en famille. Pour le cdH l'établissement scolaire doit prévoir que les devoirs puissent être réalisés à l'école pour les parents qui le souhaitent.

Maxime Prévot (cdH, président)
- Toute la campagne [des élections législatives qui ont lieu dimanche 26 mai] s’est articulée sur fond de vieux débats: droite ou gauche. Dommage: le cdH propose une troisième voie, une voie en phase avec son temps qui n’oppose pas mais fédère. Qui fait réussir chacun.
- Je suis enthousiaste, confiant parce que les contacts sur le terrain sont excellents. On a de belles valeurs, de beaux projets à défendre, de belles équipes de candidats qui vont à la rencontre du terrain pour répondre de manière plus juste aux défis humains qui nous attendent.
- La volonté du le cdH c’est de veiller à ce que les forces démocratiques francophones et les partis flamands les + constructifs puissent demain faire en sorte que la NVA [Parti nationaliste et populiste flamand] soit contournable pour faire gagner les valeurs humanistes!
- Montant de la pension, droits au chômage et à l'assurance maladie: les inégalités entre indépendants et salariés sont injustes et dépassées! Harmonisons les statuts professionnels, offrons une couverture sociale identique à tous les travailleurs.
- La pension à 67 ans? Avant de toucher à l’âge légal de la pension, il faut voir comment aménager les fins de carrière. L’enjeu est de permettre à chacun d’améliorer sa fin de carrière en fonction de la pénibilité de certaines professions.
- Nous avons besoin de capitaines d’entreprises qui créent de l’emploi. Nous souhaitons agir pour une fiscalité plus juste, les plus bas salaires doivent être mieux soutenus, les petites pensions revalorisées jusqu’à1500 euros/mois, il faut harmoniser le statut entre indépendant et salarié.
- Tronc commun: une mesure phare du pacte pour un enseignement d’excellence, à côté des 1000 recrutements déjà opérés pour venir renforcer l’enseignement, maternel notamment. L’objectif est de tirer tout le monde vers le haut et d’être armé demain pour bien calculer, écrire, rédiger.

● Espagne
Ciudadanos
Le prochain 26 mai [élections municipales & des communautés autonomes] nous permettra de décider si Madrid avance ou recule. Nous sommes à un siège de la fin du populisme pour rendre à Madrid son identité de liberté!

Albert Rivera (Ciudadanos, président)
- Le président du Sénat nommé par Sanchez et le PSOE exhortent les juges à ce qu'ils absolvent les séparatistes qui ont porté atteinte à la démocratie. Une ingérence intolérable. J'exige que Manuel Cruz retire ses paroles et respecte le travail de nos fonctionnaires.
- Dimanche, nous devons voter sur l'égalité, la liberté et la dignité. Dignité devant ceux qui harcèlent les démocrates, devant ceux qui tentent d'humilier le peuple espagnol et devant ceux qui le permettent.

Inés Arrimadas (Ciudadanos, leader de l’opposition en Catalogne)
Ce dimanche [élections municipales & des communautés autonomes ainsi qu’européennes], nous allons remplir les urnes de votes orange pour constituer un bouclier libéral contre le sanchisme, le populisme et le nationalisme.

Begona Villacis (Ciudadanos, candidate à la mairie de Madrid)
Madrid ne peut pas se permettre encore 4 ans de populisme. Madrid mérite un gouvernement qui garantisse la liberté et l'égalité des chances. Nous avons une poignée de voix pour l'obtenir. Le 26 mai nous devons sortir pour voter pour notre avenir et celui de nos enfants.

● Italie
Nicola Zingaretti (Partito democratico, secrétaire général)
- Assez de divisions maintenant! «Unité, unité, unité!» Vous m’avez tous demandé, partout en Italie. Fermez les yeux pendant une minute: le Parti démocrate est le seul symbole qui puisse renvoyer le gouvernement et ouvrir une nouvelle ère pour la démocratie italienne.
- Nous sommes les démocrates et notre priorité est de réduire les différences entre ceux qui en ont et ceux qui n’ont pas. Nous sommes les démocrates et pour cela nous allons nous battre pour la durabilité environnementale, la connaissance, l'école et l'université. Sans subordination et avec courage.
- Si l’on vous demande quelle différence il y a entre nous et eux, répondez comme ceci: ce sont eux qui répandent les peurs qui créent des problèmes, nous sommes ceux qui résolvent les problèmes qui créent les peurs.

● Royaume Uni
Liberal democrats
Avec Theresa May démissionnant, il est plus important que jamais que les partisans du «Remain»  fassent entendre sa voix. Nous ne devons pas laisser la droite, les Brexiters, entraîner davantage notre pays dans ce gâchis. Demander un vote populaire avec le plus grand parti du «Remain» [demeurer dans l’Union européenne].

Vince Cable (Liberal democrats, président)
- Des défis majeurs nous attendent. Nous devons gagner la bataille pour stopper le Brexit. Et le conflit et le déclin des deux principaux partis ouvrent la possibilité de construire et de diriger une force puissante, libérale, verte et social-démocrate au centre de la politique britannique.
- Ensemble, nous avons reconstruit les libéraux démocrates. Je ne pourrais pas être plus reconnaissant. J'ai dit plus tôt cette année que le temps serait bientôt venu de confier la direction du parti à une nouvelle génération. Ce processus commence aujourd'hui.

► Monde
● Etats-Unis
Joe Biden (Parti démocrate, candidat à la primaire de la présidentielle 2020)
- Permettez-moi de préciser une chose, la promesse de cette nation ne sera pas éteinte sous ma présidence.
- Je peux vous promettre ceci: je ferai tout ce qui est nécessaire pour obtenir des progrès sur les problèmes les plus importants.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire