dimanche 28 février 2021

L’Humeur du Centriste. Mettre Borloo dans les pattes de Macron, le rêve de la Gauche et de la Droite

Jean-Louis Borloo et Emmanuel Macron

Voici un autre production lunaire d’un ex-«quotidien de référence», Le Monde, pour ne pas le citer.

Résolument à gauche – avec les mêmes tentations post et décoloniales, intersectionnelles, racialistes, indigénistes, etc. que son modèle américain le New York Times – et plus encore résolument anti-Macron, le journal vient de publier un article sur Jean-Louis Borloo lui prêtant nombre de propos et d’envies alors même que la journaliste reconnait que l’intéressé lui a pratiquement raccroché au nez en lui indiquant qu’il n’avait rien à dire et qu’il n’entrerait pas dans un jeu politicien où ses propos seraient évidemment déformés pour servir certaines causes partisanes…

Oui, Borloo connait bien le «nouveau journalisme» du Monde et de quelques autres médias!

Alors, au lieu de ne rien publier, la journaliste en question a fait comme d’habitude: elle est allée interroger des politiques et des «amis» de Borloo, la plupart qui n’ont pas de noms – c’est tellement plus facile de mettre des mots sur des anonymes qui ne viendront pas se plaindre que l’on a déformé leurs propos! –, la plupart étant bien entendu des opposants à Macron et qui fustigent le président de la république en utilisant l’ancien ministre et fondateur de l’UDI…

Pour bien enfoncer le clou, notre journaliste rappelle à pratiquement toutes les lignes le ressentiment personnel de Borloo envers Macron notamment parce qu’il n’aurait pas repris son plan banlieue que la plupart des experts ont à l’époque estimé irréalisable et d’un coût prohibitif.

Mettre un centriste – plutôt homme de droite avec un tropisme centriste – dans les pattes de Macron en vue de 2022, quoi de meilleur pour semer la zizanie dans les soutiens du président de la république!

D’autant qu’il parait – on n’a évidemment pas de citation puisqu’il a refusé de répondre – que Borloo songerait à se présenter parce qu’il pense que Macron serait battu par Marine Le Pen.

Quand on sait son aversion répétée pour cette élection, on reste interdit quant à cette «révélation».

Jean-Louis Borloo a beaucoup de choses intéressantes à dire en public et en privé.

Peut-être même que ce que rapporte Le Monde est exact voire en-dessous de la réalité.

Peut-être.

Car – comme pour tout autre responsable politique – je préfère quand c’est lui qui s’exprime directement et non ses porte-paroles autoproclamés surtout lorsque l’on sait le peu d’estime qu’ils portent à certains d’entre eux, le tout passé à la moulinette d’une partialité journalistique…

Ceux qui, à Gauche et à Droite, cherchent à le mettre dans les pattes du président, comme ils tentent de créer systématiquement des dissensions entre ce dernier et François Bayrou ou sortent Jean-Christophe Lagarde de la naphtaline lorsqu’il l’insulte pour les mêmes objectifs, parviendront peut-être à semer la zizanie dans le camp centriste et empêcheront in fine la réélection d’Emmanuel Macron s’il se représente.

Et, peut-être même, que grâce à eux, Marine Le Pen entrera à l’Elysée…

 

Centristement votre.

 

Le Centriste

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.