dimanche 22 juin 2008

Actualités-France

Seul François Bayrou présentera un texte sur l’orientation politique du Mouvement démocrate


Un seul texte sur "l'orientation politique" du Mouvement Démocrate (MoDem) sera soumis au vote des adhérents organisé jusqu'au 10 juillet, présenté par le président du parti François Bayrou, a-t-on appris vendredi de sources MoDem. Le député européen Thierry Cornillet, partisan d'une "renaissance de l'UDF", qui devait présenter une contribution, y a finalement renoncé, a-t-il annoncé dans un communiqué co-signé avec les sénateurs Yves Détraigne, Françoise Férat, Philippe Nogrix et Catherine Morin-Desailly. "Les conditions même du scrutin, l'absence de campagne préalable, l'établissement de la liste électorale nous font craindre un verrouillage de cette consultation qui, de fait, n'aura pas grande signification", expliquent les signataires, tous membres du bureau exécutif du MoDem. En revanche, M. Bayrou a comme prévu déposé un texte où il défend l'élaboration d'"un projet politique démocrate et indépendant". "Si l'on veut porter le pluralisme, définir un projet nouveau, l'indépendance est la condition nécessaire", écrit-il dans ce texte qui sera soumis la semaine prochaine à la validation du Comité de contrôle et de conciliation du MoDem. "La cohésion et la solidarité à l'intérieur du mouvement le sont tout autant". "Le projet de Nicolas Sarkozy est pour l'essentiel d'aligner la France sur le modèle dominant dans la globalisation", ajoute M. Bayrou. "Le Parti socialiste français, en proie à des affrontements de personnes et de courants, n'est pas parvenu à penser une alternative (...). Il revient donc à un courant nouveau", le MoDem, de "se mettre à la tâche" pour porter un "modèle humaniste pour le XXIème siècle". Aucune autre contribution n'avait été déposée avant l'heure limite, vendredi en début de soirée, a-t-on indiqué au MoDem. Le vote des quelque 60.000 adhérents aura lieu par correspondance, entre le 25 juin et le 10 juillet. M. Bayrou avait décidé d'organiser cette consultation après les municipales, en réaction à des contestations internes de sa stratégie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire