samedi 17 septembre 2011

Actualités du Centre – François Bayrou devra prendre en compte le malaise des militants MoDem venus de la Gauche face à son «recentrage»


En 2007, en créant le Mouvement démocrate, François Bayrou n’avait pu endiguer une hémorragie de militants et de cadres UDF qui n’avaient pas apprécié son virage à gauche et sa conversion écologique. En 2012, il risque d’avoir le même problème… avec les militants l’ayant rejoint à la création du Mouvement démocrate et venant de la Gauche et des Verts qui voient avec inquiétude son rapprochement avec des personnalités de centre-droit et même de droite comme Dominique de Villepin.
Après avoir fait de l’anti-sarkozysme son fond de commerce pendant les trois quarts du quinquennat de l’actuel président de la république, son «recentrage» a créé un malaise chez ceux qui ne comprennent pas la nouvelle stratégie de leur leader qui témoigne actuellement d’une mansuétude particulière à l’égard de son ancienne tête de turc.
Ceux qui ont été plus habitués à se voir comme les seuls vrais détenteurs et défenseurs de la vérité face aux ennemis et aux traitres pendant les quatre dernières années, ont du mal à comprendre qui sont, désormais, leurs alliés et leurs adversaires. La présence de Pierre Méhaignerie, chef des centristes de l’UMP, à l’université du Mouvement démocrate qui vient de s’ouvrir à Giens pour le week-end n’a pas de quoi les rassurer.
L’avenir dira si François Bayrou parviendra à faire passer le message sur les raisons de son nouveau positionnement (qui est indispensable à ses visées élyséennes). Si tel ne devait pas être le cas, une hémorragie en sens contraire pourrait bien avoir lieu…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire