lundi 15 juin 2015

Actualités du Centre. Sondage – Les électeurs de Bayrou et Sarkozy leur demandent de s’entendre

Voilà un sondage qui va quelque peu ébranler François Bayrou et Nicolas Sarkozy, eux qui se disputent médiatiquement l’entière journée, ainsi que leurs militants respectifs.
Selon le baromètre OpinionWay LCI-Metronews sur le comportement que devrait adopter Les Républicains face aux électeurs du Mouvement démocrate et du Front national, 64% des électeurs ayant voté François Bayrou au premier tour de la présidentielle en 2012 et 65% de ceux ayant fait de même pour Nicolas Sarkozy, veulent que les dirigeants des Républicains, dont l’ancien président de la république, s’adressent aux électeurs de François Bayrou et seulement 34% d’entre eux (pour les deux panels d’électeurs) qu’ils s’adressent aux électeurs de Marine Le Pen.
A noter que l’ensemble des Français est moins nombreux a souhaité cette configuration (55% contre 39%) mais seuls les électeurs de Marine Le Pen veulent que les Républicains leur parlent d’abord.
OpinionWay a également sondé la satisfaction des Français pour leur personnel politique.
En ce qui concerne l’opposition, seul Alain Juppé obtient plus de satisfaits (52%) que de mécontents (44%).
A noter, tout de même, qu’arrivent juste derrière le président du MoDem, François Bayrou (46% de satisfaits contre 48% de mécontents) et, en quatrième position, Jean-Christophe Lagarde, le président de l’UDI (38% de satisfaits contre 50% de mécontents).
François Bayrou fait un bon de sept points en un mois au cours duquel la polémique l’opposant à Nicolas Sarkozy a battu son plein avec des attaques très dures de ce dernier dont la presse a rapporté les propos souvent très grossiers.
Jean-Christophe Lagarde, lui, a fait un bon de huit points en un mois au cours duquel il a souvent fait l’actualité pour ses négociations avec Nicolas Sarkozy pour les prochaines élections régionales pour lesquelles les médias ont souligné la capacité de résistance du président de l’UDI face aux pressions de celui des Républicains ainsi que de cet ultimatum que le premier nommé a adressé au second pour conclure des accords.
(Sondage OpinonWay réalisé du 8 et 10 juin 2015 par téléphone auprès d’un échantillon de 1.002 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire