mercredi 21 juin 2017

Actualités du Centre. Création de «Les Républicains constructifs, UDI et indépendants» à l’Assemblée nationale

Jean-Christophe Lagarde & Thierry Solère
Thierry Solère, député LR, vient d’annoncer, lors d’une conférence de presse, la création d’un nouveau groupe de droite et de centre-droit à l’Assemblée nationale qui s’intitulera «Les républicains constructifs, UDI et indépendants» qui se veut, face à «la situation politique nouvelle» dans une démarche «constructive» face à Emmanuel Macron et à son nouveau gouvernement.
Selon lui, cette force politique devrait voter la confiance au gouvernement et votera les «bons» textes et s’opposera à ceux qu’elle considérera mauvais, c’est-à-dire ne sera pas dans la majorité présidentielle mais pas dans l’opposition, non plus.
Pourtant, Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, a néanmoins affirmé lors de cette conférence de presse, que ce groupe «se situerait résolument dans l’opposition» et que beaucoup de ces membres ne voteraient pas la confiance, contredisant Solère et démontrant que le positionnement politique de ce groupe n’est pas encore très clair.
Il a ajouté que celui-ci veut être entendu pat Macron comme ce dernier l’avait déclaré en parlant de tous ceux qui voteraient pour lui lors du second tour de la présidentielle.
En réunissant une vingtaine de députés LR, la plupart des 18 députés UDI et quelques indépendants, ce groupe veut être le troisième de l’Assemblée derrière ceux de LREM et de LR mais, espère Lagarde, devant  celui du MoDem qui devrait compter une quarantaine de députés.
Reste à savoir ce qu’en pensent et ce que feront LR et notamment son aile radicale ainsi que les ennemis de Lagarde à l’intérieur de l’UDI.
Voici le communiqué de presse qu’avait diffusé hier soir l’UDI à ce propos
«Une Nouvelle ère politique
Motion votée à l’unanimité des membres du Bureau Exécutif de l’UDI, moins une abstention.
Les élections présidentielles et législatives ont fait naître une nouvelle ère politique qui impacte toutes les familles de pensées.
Cette nouvelle ère doit également faire naître un nouveau comportement au parlement qui tourne le dos aux automatismes partisans et aux postures d’une majorité aux ordres confrontée à une opposition systématique.
Nous voulons que ces 5 années soient utiles pour que la France puisse se redresser sur le plan économique, social et éducatif. Face à la montée des extrêmes et de l’abstention, nous ne pouvons pas perdre 5 années supplémentaires.
L’UDI appelle à la constitution d’une force progressiste rassemblant les familles écologistes, radicales, démocrates, centristes et de droite humaniste.
La constitution des groupes à l’Assemblée Nationale doit être la première étape de ce mouvement de progrès pour la République.
Nous invitons donc ces familles politiques à constituer un groupe parlementaire novateur indépendant, exigeant et bienveillant qui portera ce renouveau de la vie politique.»


Aucun commentaire: