jeudi 7 décembre 2017

Actualités du Centre. Sondage: LREM parti central et plutôt là pour durer

Selon un sondage Ipsos pour le Cevipof (centre d’étude de la vie politique de Sciences Po Paris) et Le Monde, 55% des Français voient La République en marche comme un parti central (30% au centre, 21% au centre-droit, 4% au centre-gauche), voire du Centre.
Toujours selon cette étude, LREM est la formation politique qui a le plus grand potentiel électoral (53%) et le seul à passer la barre des 50% dans ce domaine.
Quant à savoir si le parti fondé par Emmanuel Macron est là pour durer, s’appuyant sur les résultats de cette étude, Martial Foucault (professeur à Sciences Po et directeur du Cevipof) et Brice Teinturier (directeur général délégué d'Ipsos) estiment que «Le phénomène Macron est profond et il a pris racine sur les décombres du PS et d'une partie de la droite pour accoucher d'un mouvement sociologiquement homogène. Le corollaire de cette construction réfute l'idée selon laquelle LREM ne survit qu'au motif d'un rejet des partis traditionnels et d'une agrégation momentanée des contraires».
Ainsi, LREM a le plus de sympathisants dans la population qu’aucun autre parti (un peu plus de 15% contre 14,5% pour LR, 13% pour le FN, 10% pour le PS et 8% pour La France insoumise.
Et les deux politistes de noter que «c'est une structure équilibrée en termes de sexe et d'âge – souvent plus que celle des autres formations – et dont la répartition dans le rural et l'urbain est proche de la moyenne nationale, contrairement à une idée reçue».
Ils notent, par ailleurs que les sympathisants de LREM viennent à 28% du PS, à 27% de LR, à 14% de Français qui se déclaraient proches d'aucun parti et à 9% de l'UDI et du MoDem.
Enfin, en étudiant leur milieu socio-professionnel, ils estiment que «sociologiquement et politiquement, les sympathisants de LRM constituent une famille homogène et spécifique, au moins autant que celles des autres grandes formations politiques.»
(Sondage Ipsos réalisé par internet du 21 au 27 novembre 2017 auprès d’un échantillon de 12875 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus / Méthode des quotas / Marge d’erreur de 3 points)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire