lundi 1 janvier 2018

Actualités du Centre. Les trois engagements pour 2018 de LREM selon Castaner

Christophe Castaner
- Vœux de La république en marche (Christophe Castaner, délégué général)
Le nouveau délégué général du mouvement La république en marche a présenté ses vœux dans une vidéo dans lequel il revient sur l’année qui vient de s’achever:

«L’année 2017 a été exceptionnelle et exaltante. Elle restera dans nos mémoires comme celle où nous avons porté un changement sans précédent, comme l’année qui nous a permis de renouveler la vie politique, comme l’année qui nous a permis de faire émerger de nouveaux visages issus de la société civile, choisis pour leur expérience et leur compétence.»

Concernant 2018, il veut que LREM tiennent ses «engagements» qui sont au nombre de trois:

«Le premier engagement, c’est d’incarner un mouvement à la hauteur des défis de notre pays. Ils seront nombreux en 2018. Enjeux, de société, enjeux écologiques, défis migratoires.

Le deuxième engagement c’est d’accompagner la transformation de notre pays aux côtés du président de la république, du premier ministre et du gouvernement.

Le troisième engagement, c’est de reconstruire une Europe forte et ambitieuse.»

Selon lui, les militants de LREM doivent être «les acteurs du changement» et «toujours rester pragmatiques, ouverts et bienveillants.»



- Vœux du Mouvement radical social-libéral (Sylvia Pinel & Laurent Hénart, coprésidents)

«(…) 2018 sera une année de défis pour notre pays. Défi économique, social avec la crise à faire reculer, défi de sécurité face au terrorisme et puis un défi planétaire avec celui de la transition écologique, celui aussi, pour nous, de la construction d’une Europe forte qui nous protège et prépare notre avenir.

Pour le mouvement radical social-libéral cette année sera aussi une année pleine de défis puisque nous devrons travailler avec nos parlementaires pour préparer des positions communes.(…)»



- Vœux de l’Alliance centriste (Philippe Folliot, président)

«2017 a été marquée par un vent d’espoir pour notre pays au travers de l’élection d’un jeune et dynamique président de la république Emmanuel Macron et d’une active et engagée majorité parlementaire.

2018 doit marquer la poursuite du difficile et courageux travail de redressement de notre pays. Je souhaite que tous, nous puissions y participer, et ce d’autant plus que la France retrouve sa place dans le concert des Nations et une image particulièrement ouverte et positive en Europe et dans le monde.»




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire