lundi 1 janvier 2018

Actualités du Centre. Nouvelle ambition d’Hervé Morin: bâtir «un vaste mouvement de centre-droit»

Hervé Morin
Lors de son élection à la présidence de la région Normandie réunifiée, Hervé Morin avait déclaré qu’il s’agissait du plus beau jour de sa carrière politique et qu’il souhaitait dorénavant se consacrer exclusivement à sa nouvelle tâche.
Il avait d’ailleurs démissionné – fort tard il est vrai – de son siège de député.
Mais, à cette époque, s’il était le président du Nouveau centre (devenu depuis Les centristes), il faisait encore partie de l’UDI présidée par son vieil ennemi Jean-Christophe Lagarde et il ne voyait sans doute pas son avenir politique dans la confédération qui battait déjà de l’aile.
Aujourd’hui, il s’est enfin «affranchi» avec ses troupes de l’UDI et le voilà dans une démarche de créer «un vaste mouvement de centre droit, décentralisateur, participatif et audacieux pour imaginer la France de 2030».
C’est en tout cas ce qu’il souhaite dans ces vœux pour 2018 dont voici le texte:
«Le 16 décembre dernier, le Conseil national de notre mouvement a décidé de nous affranchir de l’UDI afin de retrouver notre liberté pour écrire ensemble une nouvelle page de notre mouvement: celle de la construction d’un vaste mouvement de centre droit, décentralisateur, participatif et audacieux.
Laissons de côté les querelles et les constructions partisanes! En cette période de recomposition du paysage politique, et à un moment où la plupart d’entre vous, élus, sympathisants ou militants, doutent et s’interrogent, je souhaite que nous nous consacrions d’abord à la refondation d’un nouveau projet politique.
Ensemble, nous devons imaginer la France de 2030, celle de la transition numérique et écologique, celle de l’esprit de liberté et de responsabilité, celle de solidarités nouvelles, celle d’un engagement européen encore plus fort, celle de la reconquête de nos territoires oubliés, de nos villages, de nos bourgs et de nos quartiers.
Dès le début de l’année 2018, je vous proposerai d’ouvrir 3 chantiers:
- Celui de la réorganisation de notre mouvement pour le rendre plus collaboratif et participatif afin d’y impliquer chacun d’entre vous,
- Celui de la réflexion et du débat d’idées en menant un vrai travail de fond et de prospective sur la France de 2030,
- Celui de l’ouverture et du dialogue afin d’accueillir dans notre famille de nouveaux sympathisants.
Je serai d’ailleurs heureux de vous retrouver lors de grandes universités d’été pour y dresser un premier bilan.
Désormais libres de notre expression, de nos décisions, de nos choix et de nos alliances, je vous invite à renouveler votre adhésion directement à notre mouvement Les Centristes»


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire