mercredi 27 novembre 2019

Propos centristes. France – Militaires morts au Mali; réforme des retraites et grève du 5 décembre; fiscalité internationale; consommer différemment; l’Europe doit exister face au duo Etats-Unis-Chine…

Voici une sélection, ce 27 novembre 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

● Emmanuel Macron (Président de la République)
Treize de nos militaires sont morts hier au Mali. Ils étaient engagés dans une opération de combat contre des terroristes. Ces treize héros n’avaient qu’un seul but : nous protéger. Je m’incline devant la douleur de leurs proches et de leurs camarades.

● Gouvernement
[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

Edouard Philippe (Premier ministre)
- Treize des nôtres sont morts dans leur mission contre les terroristes islamistes au Sahel. Je pense à leurs familles, à leurs proches, à leurs frères d’armes. À ces héros tombés pour leur pays, nous devons tous notre infinie gratitude. Je veux dire aux familles des 13 soldats français, à leurs compagnons d’armes, à leurs amis, la reconnaissance du Gouvernement et l’immense tristesse que nous partageons tous aujourd’hui. Il y a peu de mots pour dire la reconnaissance d’une nation qui, grâce à l’engagement d’hommes et de femmes, peut vivre libre. C’est un immense privilège.
- Sur la réforme des retraites, je veux entendre les partenaires sociaux avant de prendre des décisions.

Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur)
- Ils œuvraient pour la paix et notre sécurité. Ils se battaient pour défendre nos valeurs. La France pleure ses héros et le ministère de l'Intérieur s'incline en mémoire de ses frères d'armes qui ont payé le prix du sang. Nous leur devons tant.
- La question de la violence à Mayotte ne souffre ni postures, ni instrumentalisation politicienne : il faut y répondre par des moyens et des actes. C'est précisément ce que fait ce Gouvernement: plus 121 policiers et 185 gendarmes depuis 2017 ; des plans d'action dédiés.

Jean-Yves Le Drian (ministre des Affaires étrangères)
Tristesse et recueillement après la mort en opération de 13 de nos militaires lors d’un terrible accident au Mali. Engagés dans la lutte contre le terrorisme, ils accomplissaient une mission essentielle à notre sécurité. Mes pensées vont à leurs familles et à leurs frères d’armes.

Florence Parly (ministre des Armées)
- Treize militaires sont morts pour la France lors d’une opération contre des terroristes au Mali. Toutes mes pensées vont à leurs familles, à leurs frères d'armes. La France entière est endeuillée, je m'incline avec douleur et respect devant leur engagement.
- La flamme du soldat inconnu est le symbole de notre unité. Une lumière qui dit notre profonde reconnaissance à celles et ceux qui combattent pour notre liberté. Nous l’avons ravivée aujourd’hui, en hommage à nos treize soldats morts pour la France.

Bruno Le Maire (ministre de l’Economie et des Finances)
- La France dit oui à la dernière proposition de l'OCDE sur la taxation du numérique. C'est la meilleure base possible pour parvenir à un accord international. Nous devons construire un système fiscal international plus juste et plus efficace.
- Nous devons trouver un accord international sur l'imposition minimale des sociétés car c'est le rempart contre le dumping fiscal qui révolte nos concitoyens. La France propose un taux minimal effectif d'imposition de 12,5%.
- Nous sommes déterminés à aller au bout de la reconquête industrielle. Notre stratégie commence à donner des résultats. 3 piliers sont fondamentaux dans cette stratégie : la formation, l’innovation et la compétitivité-coût des entreprises.
- Avec Elisabeth Borne nous voulons donner un coup d’accélérateur au développement de l’hydrogène en France. Nous avons réuni les acteurs de la filière pour voir comment y parvenir et réussir ainsi la transition écologique tout en créant des emplois dans notre pays.
- La France a perdu treize soldats qui se battaient au Mali contre le terrorisme, pour notre sécurité et pour la paix. Ils ont donné leur vie pour nous et pour notre Nation. Honneur à leur courage. Nous pensons tous à leur famille.

Elisabeth Borne (ministre de la Transition écologique et solidaire)
- L’hydrogène est une solution d’avenir pour réussir la transition écologique.
- Notre façon de consommer a un impact sur la planète. En prolongeant la durée de vie des objets, nous pouvons agir pour l’environnement. Et c’est bon pour le pouvoir d’achat.

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
- Enseigner l’histoire est essentiel. C’est un enjeu commun à toutes les sociétés Pour échanger entre les historiens, les pays & mieux se comprendre, nous lançons dans le cadre du Conseil de l’Europe l’Observatoire sur l’enseignement de l’histoire en Europe.
- L’éducation à la citoyenneté à l’ère du numérique. Un sujet essentiel de nature nationale et internationale. Au titre de la Présidence française du Conseil de l’Europe, j’accueille avec grand plaisir les ministres de l’Éducation des 47 États membres. Pour une vision partagée.

Agnès Buzyn (ministre de la Solidarité et de la Santé)
Merci aux Restos du cœur pour le lancement de la 35ème campagne d'hiver et l'aide apportée à tous les bénéficiaires. Votre solidarité leur est essentielle.

Didier Guillaume (ministre de l’Agriculture)
- [Manifestation des agriculteurs] Je partage les inquiétudes des agriculteurs aujourd'hui. (...) Les agriculteurs ne sont pas des empoisonneurs, ne sont pas des pollueurs ! Les agriculteurs évoluent.
- [Manifestation des agriculteurs] On leur propose de les soutenir face à la grande distribution.
- Je soutiens la colère des agriculteurs et cette manifestation, il y en a assez de ce dénigrement.

Franck Riester (ministre de Culture)
Profonde tristesse en apprenant le décès de treize de nos soldats au Mali. Ce drame nous rappelle que les nôtres risquent chaque jour leur vie pour garantir notre sécurité. Je pense à leurs familles et à leurs proches dont je partage la peine.

Gérald Darmanin (ministre des Comptes publics)
Cette année, 80% des Français bénéficient d'une baisse de leur taxe d’habitation de 390 euros en moyenne. En 2020, ils ne la paieront plus. Nous tenons nos engagements.

Julien Denormandie (ministre de la Ville et du Logement)
C'est avec beaucoup d'émotion que j'apprends que treize militaires ont perdu la vie au Mali alors qu’ils combattaient le terrorisme. J'exprime ma plus grande reconnaissance pour leur engagement pour la France et adresse toutes mes condoléances à leurs familles et camarades

Marc Fesneau (ministre des Relations avec le Parlement)
Treize soldats morts en mission. Treize des nôtres tombés pour protéger notre pays du terrorisme. Treize familles endeuillées ainsi que leurs proches et leurs frères d’armes. Nous savons ce que nous leur devons : le respect, la gratitude de toute une nation et la mémoire.

Frédérique Vidal (ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation)
- À un mois du quarantième anniversaire d'Ariane et à la veille de [discussions] sur l'avenir du spatial européen: lancement réussi pour les deux satellites TIBA-1 et Inmarsat GX5 avec Ariane5! Un beau symbole de l'excellence spatiale européenne! Bravo à Arianespace pour ce 250e vol!
- Depuis 80 ans l’excellence de la recherche française est portée dans le monde entier par le CNRS. C'est pour donner un second souffle à notre recherche et incarner un projet de société que nous ouvrons une nouvelle page de l'histoire de la science française avec la loi Recherche.
- La France a perdu aujourd'hui 13 de ses enfants au Mali. Mes plus sincères condoléances à leurs proches. Leur sacrifice pour la défense de nos valeurs fait l'honneur de notre pays.

Amélie de Montchalin (secrétaire d’Etat aux Affaires européennes)
- Premier rendez-vous de travail avec Thierry Breton. Nous le soutiendrons dans sa mission : incarner et appliquer à la Commission un projet de souveraineté de notre économie européenne face à la concurrence extérieure
- La France propose la création d’un Observatoire de l’enseignement de l’histoire en Europe. 23 États confirment aujourd'hui leur soutien à Paris.
- Les citoyens ne veulent pas une Europe qui promet, ils veulent une Europe efficace. Les députés européens que je rencontre aujourd’hui, les chefs d’Etat et de gouvernement, et la Commission se mobilisent pour une conférence sur l’avenir de l’Europe qui doit améliorer le fonctionnement de l’UE.

Agnès Pannier-Runacher (secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances)
- Les commerçants et les #artisans ont souffert cette année, notamment du fait des manifestations des «gilets jaunes». Ils ont besoin que les Français reviennent chez eux.
- Plutôt que d’acheter sur des plateformes numériques étrangères qui ne paient pas leurs justes impôts en France et sont peu regardantes sur le respect des normes de sécurité en vigueur dans l’UE, privilégiez le commerce français.

Brune Poirson (secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire)
Il ne s'agit pas d'arrêter de consommer mais de le faire différemment. C'est tout l'enjeu du projet de loi Antigaspillage et de la campagne de sensibilisation que nous lançons aujourd'hui avec la plateforme https://longuevieauxobjets.gouv.fr.

Emmanuelle Wargon (secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire)
Le renforcement de la sécurité à la chasse est une des priorités de la loi du 24 juillet dernier. À la suite des récents accidents, j’ai interpellé le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs pour que ces mesures soient pleinement mises en œuvre sur tout le territoire.

Geneviève Darrieussecq (secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées)
- C’est avec une immense tristesse que nous apprenons la mort de treize militaires en opération au Mali. La Nation s’incline devant leur courage. J’apporte toutes mes condoléances à leurs familles, à leurs proches et tout mon soutien à leurs frères d’armes qui nous protègent.
- Au ravivage de la flamme du souvenir à l’Arc de triomphe, toutes mes pensées vont à nos 13 militaires décédés au Mali. 13 hommes engagés au service de la France, qui se battaient pour elle, pour ses valeurs, pour nous. 13 hommes qui ont tout mon respect et toute ma reconnaissance.

Marlène Schiappa (secrétaire d’Etat à l’Egalité hommes-femmes et à la Lutte contre les discriminations)
- Avec le Président de l’Ordre des médecins Patrick Bouet nous partageons un même objectif: protéger les femmes des violences conjugales, empêcher autant de féminicides que possible. Échanges autour du signalement par les soignants et du secret médical.
- [Violences faites aux femmes] Les gendarmes seront formés et outillés (...) Il y aura 1,116 milliard d'euros pour l'égalité entre les femmes et les hommes pour 2020 (...) les actes et les financements sont là.

Laurent Nunez (secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur)
Hommage à nos soldats, morts pour la France. Leur dévouement, leur engagement et leur bravoure inspireront, à jamais, le respect de leurs compatriotes. Je m’incline devant la douleur de leurs familles et de leurs frères d’armes.

Sibeth Ndiaye (porte-parole)
Treize de nos militaires ont perdu la vie au Mali alors qu’ils combattaient le terrorisme. Je salue leur courage et leur engagement pour la France, pour nous tous et toutes. Mes pensées vont à leurs proches, famille et camarades.

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

Richard Ferrand (président de l’Assemblée nationale)
- Treize de nos soldats qui luttent contre le terrorisme, pour notre sécurité et nos libertés ont trouvé la mort au Mali lors de combats. Au nom de la représentation nationale, je veux saluer leur courage. Dans la douleur, mes pensées vont à leurs familles et à leurs proches.
- Notre pays est en deuil. 13 valeureux militaires de l’armée de terre ont sacrifié leur vie pour notre patrie, pour défendre notre sécurité dans ce combat face au terrorisme. Indéfectible solidarité de la Nation à leurs familles et à leurs camarades des armées françaises
- [Réforme des retraites] Le principe de justice, c’est qu’un euro cotisé rapporte la même chose à tout le monde. Aujourd’hui, les femmes partent avec 40% de moins que les hommes. Si l’on ne veut pas corriger cette inégalité, il faut que l’on m’explique!
- [Réforme des retraites] 42 régimes différents, hérités de l’histoire, seraient mieux qu’un régime universel? Nous voulons passer à un système juste et lisible. Ca ne veut pas dire un régime uniforme: la pénibilité, la dangerosité et un certain nombre de métiers seront pris en compte.

Stanislas Guerini (délégué général)
C'est un drame absolu qui nous bouleverse tous. Face à la tragédie qui les frappe, j'adresse toutes mes condoléances aux familles et aux compagnons d'armes de nos soldats tombés hier soir au Mali pour notre liberté. La France entière pleure avec eux la mémoire de ces héros.

Pierre Person (délégué général adjoint)
Adoption à l'Assemblée de la loi Engagement et proximité. Issu du Grand débat national et co-construit avec les maires, ce texte de la majorité répond enfin aux attentes des élus locaux: faciliter l'exercice du mandat ; mieux se former ; mieux accompagner et protéger l'élu.

Gilles Le Gendre (président du groupe à l’Assemblée nationale)
- Treize de nos compatriotes de l'opération barkhane sont tombés au Mali dans leur combat pour défendre notre liberté et notre sécurité. La patrie les pleure et les députés LaREM adressent leurs pensées à leurs familles et frères d'arme.
- Certains régimes de retraite présentent des différences que rien ne justifie sur l'âge de départ à la retraite, sur le montant de la pension. Il faut passer à un régime universel qui sera équitable pour les Français.

Aurore Bergé (porte-parole)
La culture pour tous, c'est considérer les droits culturels comme des droits fondamentaux, pour tous les Français, sans distinction.

Jean Baptiste Moreau (député)
On l'a dit on le fait : pas question d'abandonner nos objectifs de la loi EGAlim pour mieux informer les consommateurs! Nous avons déposé avec mes collègues LaREM une proposition de loi pour reprendre les articles censurés par le Conseil constitutionnel sur la transparence!

●MoDem
François Bayrou (président)
13 militaires ont donné leur vie cette nuit. Sept étaient de Pau. Pour tout notre pays, ce sont de vrais héros dans le sacrifice. Pour notre ville, pour nous, ce sont nos enfants si précieux...

Patrick Mignola (président du groupe à l’Assemblée nationale)
La France perd treize de ses fils, tragiquement décédés au Mali dans l'opération Barkhane. Leur sacrifice pour la lutte contre l’obscurantisme restera dans nos mémoires. Le groupe Modem exprime ses pensées les plus affectueuses à leurs familles et à leurs proches.
- C’est absolument indispensable que l’on parle des inégalités dans notre pays. [Il y a un malaise social] toujours aussi profond dans le pays.
- Le but n’est surtout pas d’empêcher la grève du 5 décembre, une conférence sociale n’est pas faite pour faire diversion [mais de] discuter du point fondamental qu’est la rémunération du travail.
- Depuis dix ans, on a payé sept fois plus le capital qu’on a payé le travail.
- [Les syndicats] sont aujourd’hui autant en campagne qu’en contestation contre les retraites.
- Pourquoi fait-on la réforme des retraites? Pour que mes enfants aient une retraite demain. Soit on se remet massivement à faire des enfants et on relance la natalité, soit on est capables de prendre des décisions responsables.

Sarah El Hairy (porte-parole)
Immense tristesse en apprenant la mort de 13 de nos soldats au Mali dans l'accident de leurs deux hélicoptères. Engagés au nom de la France dans la lutte contre les djihadistes, je m'incline devant leurs mémoires et j'adresse à leurs familles & camarades mes pensées.

Marielle de Sarnez (députée)
- Ces soldats qui sont morts, c’est l’honneur de la #France. J'exprime ma compassion et mon émotion à leurs familles. Soyons conscients des principes, des valeurs, des libertés qu'ils défendent, en notre nom, au nom des Français.
- Ces militaires défendent nos valeurs. Nous nous devons d'être engagés contre le terrorisme auprès du G5 Sahel. Le Mali a besoin de rétablir la Justice, de rouvrir ses écoles. Sans sécurité nous ne pourrons pas conquérir la stabilité.
- Nous sommes présents au Mali au nom de la France mais aussi au nom de l'Europe et de nos principes communs. L'UE doit s'engager davantage pour soutenir le G5 Sahel dans la stabilisation de la région contre le terrorisme.

●UDI
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ne sont pas retranscrits]

Jean-Christophe Lagarde (président)
- Aujourd'hui, alors que nous perdons treize de nos soldats, je veux avoir une pensée pour leurs familles et l'ensemble de l'Armée française qui combat dans le Sahel pour essayer de nous protéger.
- Consterné et attristé par l’effroyable accident qui vient d’avoir lieu au Mali et qui a coûté la vie à 13 de nos valeureux soldats. J’exprime ma solidarité totale et notre soutien absolu à nos militaires dans cette épreuve nationale.

Hervé Marseille (président du groupe Union centriste au Sénat)
Parmi les 13 militaires morts au Mali le Lieutenant Pierre Bockel. Pensées particulièrement émues pour notre ami et collègue Jean-Marie Bockel et sa famille Soutien à toutes les familles, amis et camarades éprouvés par la mort de ces hommes courageux combattant les djihadistes.

Olivier Cadic (sénateur)
Profondément ému par la disparition de nos soldats au Mali, j'exprime ma solidarité aux familles et assure de mon soutien notre ami et collègue Jean-Marie Bockel, dont le fils est tombé lors de cette opération de combat. Nos militaires méritent l'hommage de la Nation.

Nathalie Goulet (sénatrice)
Ces 13 héros morts pour la France pourraient être nos fils , nos frères , nos pères .. douleur et tristesse, solidarité avec les familles endeuillés et avec celle de notre collègue Jean-Marie Bockel qui rend cette tragédie encore plus proche de nous.

Françoise Gatel (sénatrice)
13 soldats engagés au service de notre pays ont tragiquement perdu la vie. Je rends hommage à leur courage et j’adresse à leurs familles, à leurs camarades, mes pensées très fraternelles.

●Mouvement radical
Laurent Hénart (président)
Le Mouvement radical rend hommage aux 13 soldats français disparus accidentellement lors d’une opération de combat contre des djihadistes au Mali. Nos pensées accompagnent les familles de ces soldats, morts pour la France, en luttant contre le terrorisme.

Nathalie Delattre (sénatrice)
La mort de nos soldats au Mali résonne tristement au nat en ce jour de l’installation de la commission d'enquête sur le dvlpt de l’islamisme et les moyens de le combattre. Nécessité d’être aux côtés des africains qui luttent aussi pour nous contre le djihad.

● Autres
(Personnalités ou organisations centristes)
Jean-Pierre Raffarin (ancien premier ministre)
- L'Europe ne sera pas heureuse si l'Afrique est malheureuse. Nous avons à assumer un destin commun. Il faut qu'on fasse tout pour que ces soldats français ne soient pas morts pour rien.
- Il faut qu'on prévienne les Français que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine sera durable (...) L'Europe n'a pas vocation à être la balle de ping-pong qui reçoit des coups de raquette des deux côtés.
- Dans la guerre qui s’engage durablement entre l’Amérique et la Chine, l’Europe est la seule force d’équilibre possible. La relation franco-allemande doit intégrer cette nécessité.
- La Chine est incontournable dans le nouveau système économique mondial.
- Il faut une force européenne qui fasse l'équilibre entre les Etats-Unis et la Chine... S'il n'y a que deux forces, nous irons à la guerre
- Le gouvernement a raison de faire en sorte que sur cette réforme des retraites, des avancées majeures soient acquises.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire