samedi 9 août 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis – Présidentielle 2008: Hillary Clinton demande une nouvelle fois à ses partisans de voter Obama

-->
En pleine incertitude sur son rôle lors de la convention démocrate dans deux semaines, Hillary Clinton a participé à une réunion de soutien à Barack Obama. La sénatrice de New York a appelé ses partisans à le soutenir face à John McCain, comme pour apaiser les craintes que les divisions des primaires ne ressurgissent à Denver. "Tous ceux qui ont voté pour moi ou participé à un caucus pour moi ont tellement plus en commun avec le sénateur Obama qu'avec le sénateur McCain", a lancé Hillary Clinton sous les acclamations lors d'une réunion à Henderson dans la banlieue de Las Vegas. C'était sa première participation à une réunion de soutien d'Obama depuis leur meeting commun savamment mis en scène à Unity, dans le New Hampshire, en juin. L'ancienne candidate à l'investiture démocrate a cité des questions clé sur lesquelles Barack Obama et John McCain divergent, comme les nominations à la cour suprême et la réforme du système de santé, pour appeler ses partisans à ne pas voter républicain lors de la présidentielle de novembre. Son discours est intervenu alors qu'on venait d'apprendre que son époux, l'ancien président Bill Clinton et l'un des plus virulents critiques de Barack Obama lors de la campagne acharnée des primaires, prendrait la parole au troisième jour de la convention démocrate de Denver (25-28 août), qui investira officiellement le candidat du parti de l'âne à la présidentielle. La nouvelle intervient dans un contexte apparemment tendu entre les Clinton et Barack Obama, qui fait craindre que les séquelles des primaires ne viennent entacher l'unité du parti à Denver. Après plusieurs semaines de discussions sur la nature des interventions des Clinton lors de la convention, aucune décision n'a encore été prise sur la mention ou non du nom de Hillary Clinton lors du "roll call", l'appel au vote des délégués. La sénatrice de New York a laissé entendre que laisser ses partisans l'acclamer pourrait servir de catharsis salvatrice pour permettre au parti de tourner la page. Certains des soutiens de Hillary Clinton se sont par ailleurs plaints haut et fort de la façon dont la seule femme candidate avait été traitée lors des primaires. Ses partisans ont obtenu que le projet de plate-forme démocrate précise que "nous pensons que nous battre pour notre pays signifie nous battre contre le sexisme et toutes les formes d'intolérance".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire