vendredi 14 août 2009

Actualités – France – La droitisation de la Majorité présidentielle risque de mettre en porte-à-faux sa composante centriste

Le ralliement de Philippe de Villiers, plus proche de l’extrême-droite que de ses anciens partenaires de l’UDF, et, probablement, celui du mouvement populiste Chasse, Pêche et Tradition à l’UMP risquent de mettre les Centristes de l’UMP mais également le Nouveau Centre ainsi que la Gauche moderne de Jean-Marie Bockel dans une position délicate. Car ces souverainistes sont excessivement éloignés des visions européennes centristes mais également des politiques sociales que ceux-ci défendent. Dans les semaines et les mois qui viennent, des divergences pourraient donc apparaître au sein de la Majorité présidentielle et, peut-être, favoriser le regroupement des centres que propose le sénateur Jean Arthuis et son nouveau parti politiques, l’Alliance centriste, dont il est le président.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire