vendredi 15 août 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis – Présidentielle 2008: Les supporters d’Hillary Clinton pourront voter pour elle lors de la convention, démocrate

-->
Barack Obama et Hillary Clinton, selon un communiqué publié jeudi, sont convenus que le nom de la sénatrice de New York soit mentionné au cours du "roll call", l'appel officiel au vote des délégués lors de la désignation officielle du candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine. La Convention se réunira du 25 au 28 août à Denver (Colorado). Le parti, ont expliqué des responsables démocrates, désignera officiellement comme candidat Barack Obama, qui compte assez de délégués pour remporter largement l'investiture. Mathématiquement, son ex-rivale Hillary Clinton qui a suspendu début juin sa candidature à la Maison Blanche, ne peut pas l'emporter. Mais son nom sera symboliquement mentionné lors de l'appel au vote des délégués Etat par Etat, le "roll call". Les modalités n'ont pas encore été fixées et font l'objet de discussions, ont précisé ces responsables. Selon un communiqué publié jeudi par Barack Obama et Hllary Clinton, "l'état-major de campagne du sénateur Obama a encouragé la présence du nom de la sénatrice Clinton lors de la nomination, en tant que manifestation d'unité et reconnaissance de son parcours historique, et du fait qu'elle a été la première femme en compétition de toute l'histoire des primaires de notre pays". Une vidéo circulant depuis une quinzaine de jours sur Internet avait relancé les spéculations sur l'unité des démocrates. On y voyait Hillary Clinton parler de ses partisans lors d'une réunion destinée à lever des fonds, fin juillet en Californie. "J'ai tendance à croire que nous sortirons plus forts si les gens ont le sentiment que leurs voix sont entendues et leurs opinions sont respectées" lors de la convention démocrate, lançait la sénatrice de New York. "D'après ce que j'entends, c'est un besoin très fort. J'ai l'impression que les gens se disent, 'OK, c'est (la convention démocrate, NDLR) une catharsis, on est là, on l'a fait, et ensuite tout le monde se range derrière le sénateur Obama. La plupart des gens estiment que c'est la meilleure façon de procéder", ajoutait-elle. La campagne pour les primaires, particulièrement longue et âpre, a laissé des traces. Nombre des partisans d'Hillary Clinton expriment encore leur amertume, estimant que la sénatrice de New York, en tant que femme, n'a pas été traitée équitablement. Certains se disent même prêts à voter McCain plutôt qu'Obama. Les états-majors de campagne de Barack Obama et Hillary Clinton ont par la suite publié, début août, un communiqué pour assurer que "les voix de chacun" seraient "respectées" et que le parti serait "uni pour l'élection de novembre".

Aucun commentaire: