samedi 9 avril 2011

Actualités du Centre – L’UMP menace les centristes de la majorité


C’est encore le temps des regrets. La plupart des dirigeants de droite de l’UMP (et quelques-uns qui s’estampillent centristes) et de nombreux membres du gouvernement qui sont montés au créneau ces deux derniers jours ont regretté la décision de Jean-Louis Borloo de quitter le parti majoritaire.
Mais, derrière, commence à pointer les menaces comme celles du Premier ministre, François Fillion. Celui-ci, après s’être déclaré proche des idées centristes –mieux vaut tard que jamais!- a estimé que les centristes qui partent de l’UMP ainsi que la probable candidature d’un centriste à la présidentielle ne ferait le jeu que des adversaires de la majorité présidentielle et que celle-ci n’avait pas les moyens de gérer la division et les candidatures multiples en 2012.
Au menu des rétorsions qui pourraient être agitées ou adoptées par l’UMP, il y a bien sûr celle de ne pas investir certains députés centristes sortants qui auraient alors du mal à se faire réélire même si c’est une arme à double tranchant, beaucoup de dépités de Droite ayant besoin de voix centristes pour garder leurs circonscriptions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire