samedi 9 janvier 2016

Actualités du Centre. Sondage: seuls 10,8% des Français proches des partis centristes

Selon la première vague réalisée en novembre 2015 de la grande enquête du Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po Paris) qui va analyser l’opinion française jusqu’aux présidentielles de 2017, seules 10,8% des personnes interrogées se sentent proches d’un parti centriste.
A la question «D’une manière générale, y a-t-il un parti politique dont vous vous sentez proche?», 6,7% répondent le Mouvement démocrate et 4,1% l’UDI.
Ces scores décevants sont à rapprocher des 15% à 20% de personnes qui se disent généralement sympathisantes centristes dans les diverses enquêtes d’opinion.
De même, ils doivent être rapprochés des bons résultats que les partis centristes obtiennent dans les sondages sur les opinions des Français sur les différentes formations politiques où ils sont ceux qui récoltent le plus d’opinions positives (ou le moins d’opinions négatives…).
Ainsi, selon le dernier en date sur la question, réalisé par BVA les 26 et 27 octobre pour Orange et iTélé, si 53% des sondés ont une mauvaise opinion des deux partis centristes, 44% ont une bonne opinion du MoDem et 43% de l’UDI.
Ils devancent ainsi largement LR (31% de bonnes contre 66% de mauvaises), le PS (28% contre 70%), EELV (27% contre 71%) et le FN (26% contre 71%), le Parti de gauche et le PC fermant la marche à égalité (23% contre 74%).
On peut également faire un parallèle avec les bons résultats de François Bayrou dans les baromètres d’opinion sur le personnel politique où il est dans les premiers depuis plusieurs années et ses scores aux présidentielles, largement en-dessous de ceux des baromètres, que l’on doit lier au fait qu’il ne parvient jamais à s’imposer comme un homme politique ayant une stature d’homme d’Etat auprès des sondés.
Ce déficit entre l’image des centristes et leurs scores et la proximité des électeurs à leur encontre se vérifie à chaque élection et pose le problème de leur crédibilité au-delà d’une certaine sympathie pour leur positionnement politique.
Par comparaison, 23,3% des personnes interrogées par le Cevipof se sentent proches de LR, 22,7% du FN, 20,3% du PS, 5,6% du Parti de gauche et 4,6% d’Europe-écologie-les-verts.
(La vague 1 de l’Enquête électorale française du Cevipof a été réalisée entre le 20 et le 29 novembre 2015 auprès de 23 061 personnes interrogées selon la méthode des quotas)



Aucun commentaire: