mardi 22 mars 2016

Actualités du Centre. Le MoDem a une meilleure image que l’UDI

Tous les trois mois, TNS-SOFRES teste pour Le Figaro magazine, la vision des Français sur les partis politiques.
Sans surprise, l’image de l’ensemble des formations est négative, la seule différence entre elles étant que certaines le sont moins que d’autres…
Dans ce palmarès du négatif, le Mouvement démocrate s’en sort mieux que l’UDI.
Le parti de François Bayrou arrive ainsi en seconde position – derrière Europe-écologie-les-verts! – pour les bonnes opinions alors que le parti présidé par Jean-Christophe Lagarde est en septième position.
Le MoDem obtient 29% de bonnes opinions (+1 par rapport à décembre 2015) mais a aussi 50% de mauvaises opinions.
Quant à l’UDI, il obtient 19% de bonnes opinions (+1) et, paradoxe apparent, seulement 48% de mauvaises opinions, donc moins que le Mouvement démocrate.
Mais cela provient des 33% de sondés qui n’ont pas d’opinion sur la confédération de centre-droit, notamment par manque de connaissances sur celle-ci.
Cette maigre consolation n’est pas d’un grand réconfort pour ses leaders quand on voit que l’UDI est, non seulement, derrière le Front de gauche et le Parti communiste mais ex aequo avec le Front national!
Ce sondage doit être évidemment rapporté à ceux réalisés ces derniers semaines.
Celui réalisé par Elabe pour le site internet Atlantico donne des résultats catastrophiques pour les partis politiques.
Ainsi, à la question «Que vous inspirent aujourd’hui les partis politiques?», 1% des sondés ont répondu de l’«enthousiasme», 2% de la «confiance», 40% de l’«inquiétude», 34% de la «colère» et 22% de l’«indifférence».
Celui réalisé par Opinionway pour le Cevipof de Sciences Po Paris est un peu moins dramatique mais est loin d’être positif.
Ainsi, à propos de la confiance dans les partis politiques, 1% des sondés ont répondu «très confiance», 11% «confiance», 47% «pas confiance» et 40% «pas confiance du tout».
Mais ces partis arrivent en quinzième et dernière position des organisations testées avec moitié moins de confiance (12%) que le quatorzième, «les médias» (24%).
Et ils parviennent à se retrouver derrière les syndicats, les banques et les grandes entreprises privées qui ne sont pourtant guère appréciées de la population…
Ce résultat va de pair avec l’idée que le personnel politique ne s’occupe pas de ce que pensent les Français (88% estiment qu’ils «ne se préoccupent pas de gens comme vous» contre 11% qui sont d’un avis contraire).
(Sondage TNS-SOFRES réalisé du 25 au 29 février 2016 auprès d’un échantillon de 1000 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage Elabe réalisé du 16 au 17 février 2016 auprès d’un échantillon de 1000 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage Opinionway réalisé du 17 au 28 décembre 2015 auprès d’un échantillon de 2064 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


Aucun commentaire: