mardi 9 avril 2019

Européennes 2019. Propos centristes: Dangers des nationalismes et populismes, transition écologique, Brexit…

Sélection des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux à propos de l’Europe et des élections au Parlement européen du 26 mai.

Nathalie Loiseau (LREM, tête de liste Renaissance aux élections européennes)
- Qu’on se dise nationaliste comme en Italie et qu’ensuite on ouvre grand les portes à la Chine, que monsieur Orban dise ‘moi c’est la nation hongroise’ et qu’il passe son temps à Moscou comme madame Le Pen… Ça me pose un problème.
- Je ne veux pas qu’on soit les otages du Brexit.
- Sur les travailleurs détachés on a réussi à faire adopter le principe du 'à travail égal, salaire égal'. - Cet après-midi je vais voir des chauffeurs routiers parce qu’on a réussi en Europe à réguler la manière dont travaillent les camionneurs.
- On veut tous une transition écologique, on veut des voitures électriques. Il faut qu’on construise nos batteries en Europe, qu’on arrête de les acheter en Chine.

Jean-Christophe Lagarde (UDI, tête de liste aux élections européennes)
Une croisade contre le continent plastique, un livret E européen, un plan hydrogène : voila de grands projets fédérateurs pour l’Europe et l’environnement

Guy Verhofstadt (ALDE, président du groupe au Parlement européen)
Les menaces contre la communauté LGBTQ par le parti qui gouverne la Pologne sont honteux. Un rappel à tous les Européens que les populistes et les nationalistes veulent détruire vos victoires difficiles en faveur de vos droits et libertés individuelles. Nous disons non.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire