mercredi 11 mars 2015

Actualités du Centre. Alain Juppé se positionne pour la conquête du «cœur central»

Dans une interview au magazine l’Express, Alain Juppé revient sur son positionnement politique.
Il explique ainsi qu’il est un adepte de la «vertu de modération» prônée par Montesquieu en ajoutant, «c’est plus facile de se porter aux extrêmes et de caricaturer que de pondérer ses jugements» estimant que «la modération est une discipline, pas un facilité», sentence que ne renierait aucun centriste.
En outre, le maire de Bordeaux revient sur l’émergence possible d’un axe central qu’il préfère appeler un «cœur central».
«Beaucoup de clivages sont dépassés, affirme-t-il. Il y a une extrême-droite, une gauche radicale; c’est entre les deux que les choses seront peut-être possibles. (…) Je ne crois pas au débauchage individuel; François Mitterrand puis Nicolas Sarkozy s’y sont essayés, cela n’a pas marché. Cela doit se faire – et ce sera l’un des enjeux de l’élection de 2017 – sur un projet: après une présidentielle gagnée, lors de législatives: est-on capable, à ce moment-là, de faire un rassemblement du cœur central?

On comprend bien que c’est autour de cet axe ou ce cœur qu’Alain Juppé tente de dégager une majorité qui pourrait sa majorité présidentielle s’il était élu en 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire