samedi 2 janvier 2016

Actualités du Centre. Sondage – l’axe central à nouveau plébiscité avec Juppé et Macron

Les Français veulent majoritairement un renouveau de la classe politique comme si celui-ci permettrait soudainement de changer les comportements politiciens qu’ils réprouvent ou que de nouvelles têtes feraient mieux que les vieilles, uniquement parce qu’elles seraient nouvelles.
D’autant qu’en politique, comme dans toute activité professionnelle, l’expérience permet également de mieux accomplir son travail.
Quoi qu’il en soit, c’est en tout cas ce qu’ils viennent de signifier dans un sondage Odoxa pour Le Parisien et iTélé où 56% estiment qu’il s’agit de la priorité pour 2016 – dans une liste de tâches présélectionnées par les sondeurs –, une enquête sur le même thème réalisé le 23 décembre dernier donnait un pourcentage de 63%.
88% estiment même qu’il n’y a pas assez de renouvellement dans la politique française.
Pour autant, n’ayant pas peur des contradictions, le seul homme politique dont ils souhaitent majoritairement la candidature à la présidentielle est Alain Juppé (à 56%), le plus vieux des possibles candidats en 2017!
Parmi les quatre premiers, seul Juppé récolte donc un solde positif mais l’on retrouve également deux autres représentants de l’axe central (allant des réformistes gaullistes aux sociaux libéraux socialistes en passent par les libéraux sociaux centristes), Manuel Valls en deuxième position (avec 38% de souhaits qu’il se présente, 60% qu’il ne se présente pas) et François Bayrou en quatrième position (33%-65%).
Pour ce dernier, les choses sont encore plus compliquées puisque seulement 26% des sympathisants de droite veulent sa candidature (contre 40% pour les sympathisants de gauche).
Ces souhaits qui ne valent pas volonté de voter pour la personnalité, montrent néanmoins que le repositionnement au centre-droit de Bayrou aura beaucoup de difficultés à convaincre les électeurs de la Droite.
A noter, tout de même, que si le renouveau de la classe politique arrive nettement en tête des souhaits politiques des sympathisants de droite (65%), il n’arrive qu’en troisième position chez les sympathisants de gauche (30%) derrière le souhait qu’il y ait moins d’affaires et celui qu’il y ait plus de démocratie participative.
Quand on demande (dans une liste préétablie) qui représenterait le mieux ce renouveau de la classe politique, Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie du gouvernement Valls et social libéral revendiqué, arrive nettement en tête avec 55%, le seul pourcentage au-dessus de la barre des 50% de toutes les personnalités sélectionnées.
Ainsi, deux représentants de l’axe central, Alain Juppé et Emmanuel Macron, non seulement arrivent en tête des souhaits des Français pour être le prochain président de la république pour le premier et l’emblème de renouveau politique pour le second, mais ils sont les seuls à dépasser la barre des 50% des souhaits positifs.
A noter que si 71% des sympathisants de droite veulent la candidature de Juppé, ils sont 62% des sympathisants de gauche à le vouloir également, ce qui permet à l’ex-premier ministre de Jacques Chirac d’arriver en tête dans les deux électorats!
Même chose pour Emmanuel Macron qui obtient 59% à gauche et 70% à droite comme chef de file du renouveau politique.



Aucun commentaire: