dimanche 1 mars 2020

Présidentielle USA 2020. Le centriste Joe Biden se relance à la primaire de Caroline du Sud

Certains expliquaient que la primaire de Caroline du Sud était la dernière chance pour l’ancien vice-président de Barack Obama de se relancer dans la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle de novembre prochain.
Et s’il est trop tôt pour affirmer que Joe Biden est à nouveau le favori des primaires démocrates face à Bernie Sanders, le centriste a remis un peu les pendules à l’heure en remportant facilement le scrutin, loin devant le socialiste.
De même, cette victoire lui permet de renforcer sa position face à son concurrent centriste, Michael Bloomberg qui n’était toujours pas en lice pour cette primaire mais qui le sera ce mardi 3 mars pour le fameux «Super Tuesday» où plusieurs Etats, dont d’importants comme le Texas et surtout la Californie, vont voter.
Reste que les sondages demeurent difficiles pour Biden qui est toujours devancé dans les agrégateurs par Sanders au niveau national et talonné par Bloomberg.
Pour autant, sa victoire en Caroline du Sud, même si elle était largement prévisible, peut créer un nouveau «momentum», cette fameuse dynamique qui peut booster une campagne et tout renverser sur son passage.
On n’y est pas encore et le camp centriste a de quoi encore s’inquiéter devant les pourcentages de Sanders dans les enquêtes d’opinion même si les résultats de Caroline du Sud montrent que l’ensemble de ses candidats a obtenu plus de 60% des suffrages (plus de 70% si l’on additionne le score du modéré Tom Steyer).
Derrière Joe Biden qui obtient 48,4% des voix (et 33 délégués), les deux autres principaux candidats centristes ont malgré tout été à la peine puisque Pete Buttigieg ne se classe que quatrième avec 8,2% des voix et Amy Klobuchar, sixième, n’a récolté que 3,1% des voix.
A noter que Sanders n’obtient que 19,9% des voix et, surtout, que l’autre personnalité de gauche, Elizabeth Warren semble en perdition avec seulement 7,1% des voix alors qu’elle était, il n’y a pas si longtemps une des favorites.
Enfin, le financier Tom Steyer, candidat de l’aile droite du Parti démocrate, a obtenu son meilleur résultat en se classant troisième avec 11,3% des voix mais il a estimé ce score décevant pour la suite de sa campagne et a décidé de se retirer de la course des primaires.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.