samedi 26 décembre 2020

Propos centristes. Monde – Accord sur le Brexit; politique éducative de Biden; le scandale des pardons de Trump; aides face à la crise; lutte contre la covid19…


Voici une sélection, ce 26 décembre 2020, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux dans l’Union européenne et dans le monde.

► Union européenne

Renew Europe (groupe centriste et libéral au Parlement européen)
Dacian Ciolos (président)

Je me réjouis qu'un accord ait été conclu aujourd'hui. Cet accord contribuera certainement à atténuer les dégâts du Brexit et à apporter une certaine sécurité aux citoyens et aux entreprises européens. Je suis convaincu que l'accord contribuera également à l'établissement d'une relation équilibrée et solide entre l'Union européenne et le Royaume-Uni dans les années à venir. Ces deux derniers doivent rester des amis et des partenaires proches, dans l'intérêt des citoyens européens et britanniques. Je tiens à remercier Michel Barnier pour son travail inlassable. L'UE a fait preuve d'une unité exceptionnelle tout au long de ce processus. Renew Europe déplore vivement que le Parlement européen ne puisse pas examiner le texte et donner son approbation avant la fin de l'année, en bonne et due forme, en raison des tactiques de négociation du gouvernement britannique qui ont entraîné des retards importants. En aucun cas, cela ne peut constituer un précédent pour les futurs accords de commerce et de partenariat. Les membres de Renew Europe examineront démocratiquement le texte de l'accord dès que possible, en gardant à l'esprit l'intérêt des citoyens européens.

 

Morten Helveg Petersen

[Brexit] Nous allons maintenant examiner de près cet accord provisoire, et nous espérons qu'il répondra à toutes les questions qui ont posé problème. La pêche en est un exemple. Nous souhaitons tous un accord sous une forme ou une autre, afin d'éviter un "no- deal", mais il faut bien sûr que ce soit le bon accord.

 

Liesje Schreinemacher

Nous savons tous que cet accord sur le Brexit est le fruit d’un long processus. Pour les citoyens et les entreprises en particulier, il s’agit d’un soulagement que nous ayons franchi un pas de plus vers la clarté et que nous ayons évité un Brexit sans accord. L'étape finale est un vote au Parlement européen, et nous travaillerons sans relâche dans les prochaines semaines pour examiner les textes. Nous avons clairement indiqué dès le départ que nous préférions un accord, mais pas à n'importe quel prix. Je veux que notre marché intérieur soit protégé dans cet accord, et qu’il y ait également un compromis décent sur la pêche.

 

Guy Verhofstadt

Enfin, un accord historique et sans précédent dans l'intérêt de tous est conclu. Bien que moins ambitieux que nous l'aurions souhaité, grâce à un arbitrage contraignant, il préserve pleinement le marché unique. Grâce à Michel Barnier, notre Union est sortie de ces négociations plus unie et plus forte. J'espère que les futurs politiciens britanniques s'appuieront sur ce partenariat afin que nous puissions retrouver les relations étroites que l'Union européenne et le Royaume-Uni méritent. Ce sera une première étape dans le retour du Royaume-Uni dans la famille européenne.

 

● Espagne

Ciudadanos
Inés Arrimadas (présidente)

Dans l'année la plus difficile que nous ayons vécu, je partage les paroles du roi: «L'Espagne réussira. Avec effort, union et solidarité. Avec tout le monde et pour tout le monde ». Nous y parviendrons en nous appuyant sur les grands piliers qui composent notre société civile, la Constitution, l'UE et nos valeurs éthiques.

 

● Etats-Unis 
Joe Biden (Président-élu des Etats-Unis)

- Nous devons nous assurer que chaque enfant de ce pays a accès à une bonne éducation, quel que soit le lieu où il habite ou ses capacités.

- Au XXIe siècle, douze années d’école ne suffisent pas. C’est pourquoi, dans le cadre du plan Biden-Harris, les collèges communautaires seront gratuits - et les collèges et universités publics seront gratuits pour les familles gagnant moins de 125 000 dollars par an.

- Chaque étudiant doit être équipé pour prospérer dans l'économie du futur. Chaque éducateur a besoin de ressources pour faire son travail avec dignité et succès. Et chaque école a besoin de soutien pour rouvrir en toute sécurité. Nous pouvons y parvenir avec le Dr Miguel Cardona qui dirigera le ministère de l'éducation.

- Il est grand temps que nous payions aux enseignants ce qu’ils méritent. Le travail qu'ils accomplissent est d'une importance nationale extrême - et leurs salaires devraient en tenir compte.

- Voici la vérité simple: nos jours les plus sombres dans cette bataille contre la covid19 sont devant nous - pas derrière nous. Nous devons nous y préparer.

 

Kamala Harris (Vice-présidente-élue des Etats-Unis)

- À tous nos travailleurs de première ligne, nos militaires et ceux qui ont laissé une place vide à la table ou qui sont tombés dans des moments difficiles, vous êtes dans nos pensées non seulement aujourd'hui mais tous les jours. Les temps peuvent sembler durs, mais sachez que vous n'êtes pas seul.

- Nous devons mettre fin au statu quo actuel, où les districts scolaires qui ont les plus grands besoins reçoivent le moins de ressources. Nous devons éliminer les obstacles aux opportunités pour les communautés pauvres et rurales et les communautés de couleur.

 

● Parti démocrate
Nancy Pelosi (speaker de la Chambre des représentants)

Le projet de loi bipartisan de secours fac e à la crise de la covid19 a été voté. La Chambre et le Sénat envoient maintenant cette importante législation pour le peuple à la Maison Blanche pour la signature du Président. Nous l'exhortons à signer ce projet de loi pour apporter un soulagement immédiat aux familles qui travaillent durement!

- Depuis 60 ans, la Loi sur l'autorisation de la défense nationale a été adoptée sur une base bipartisane et bicamérale. Le veto du président à la NDAA est un acte d’insouciance qui nuit à nos troupes, met en danger notre sécurité et sape la volonté du Congrès.

 

Amy Klobuchar (sénatrice du Minnesota)

[Pardons présidentiels à de nombreux proches corrompus et condamnés par la justice] Le président ne vide pas le marais, il le pardonne.

 

Adam Schiff (représentant de Californie)

- Les Noirs américains reçoivent de moins bons soins médicaux à cause de la couleur de leur peau. Même un diplôme de médecine ne pouvait pas sauver le Dr Moore de cette injustice. J'ai présenté la loi sur l'égalité des soins de santé pour tous, car des soins équitables sont un droit civil. Il est temps que nous les traitions de cette façon.

- Au cours de l’enquête Mueller [sur la Russie], l’avocat de Trump a indiqué à Manafort qu’il serait gracié par Trump. Manafort a alors retiré sa coopération avec les procureurs, a menti, a été reconnu coupable, puis Trump l'a félicité de ne pas avoir «craqué». Le pardon de Trump complète maintenant le stratagème corrompu. Sans loi jusqu'à la fin de la fin.

 

● Royaume Uni

Liberal democrats
Ed Davey (leader)

- [Brexit] Nous voulons tous restaurer notre économie et nos collectivités après une année aussi terrible. Cet accord rend les choses plus difficiles. C'est une mauvaise affaire. Le peuple britannique méritait mieux.

- [Brexit] Pourquoi un politicien célébrait-il un accord aussi terrible pour notre secteur des services?

- [Brexit] Plus j'entends parler de cet accord commercial, plus je m'inquiète. Il semble que ce sera le premier accord de «libre» échange de l'histoire à rendre le commerce plus difficile, pas plus facile. Et cela va rendre les familles britanniques moins sûres en nous retirant d’accords de sécurité vitaux.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.