mercredi 20 février 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Barack Obama poursuit sa course en tête et se rapproche de la nomination démocrate

Le démocrate Barack Obama a poursuivi mardi dans le Wisconsin et à Hawaï sa série de victoires. "Houston, je crois qu'on a réussi notre décollage", a déclaré Barack Obama devant des milliers de partisans réunis au Texas (sud), leur demandant de l'aider à changer un Washington où "les bonnes idées vont mourir (..) parce que les politiciens passent trop de temps à essayer de marquer des points". A des milliers de kilomètres de là, dans un autre Etat appelé à voter dans deux semaines, l'Ohio (nord), sa rivale Hillary Clinton a tenté de durcir les contrastes entre eux deux, s'affirmant la seule à même de l'emporter en novembre face à John McCain, puis de gouverner. "Tant M. Obama que moi changerions l'Histoire. Mais l'un de nous seulement est prêt au premier jour à être commandant en chef, à gérer l'économie, et à vaincre les républicains. L'un d'entre nous seulement a passé 35 ans à faire les choses, à se battre et à défendre les sans voix - voilà ce que j'apporterais à la Maison Blanche, voilà le choix dans cette élection", a dit l'ex-Première dame, qui depuis le "super-mardi" d'il y a deux semaines a essuyé dix défaites d'affilée. Après le dépouillement de 97% des résultats des bureaux de vote, le jeune sénateur noir de l'Illinois était crédité de 58% des suffrages contre 41% pour Hillary Clinton. Selon les sondages sorties des urnes, elle ne l'a emporté que dans une seule catégorie, les plus de 65 ans, M. Obama grignotant son bastion chez les femmes (51% contre 49% à l'avantage du sénateur de l'Illinois selon la TV Fox) et chez les foyers modestes (51% contre 49%). Ces résultats sont un mauvais présage pour l'ex-Première dame, avant les primaires du 4 mars dans l'Ohio (nord) et au Texas (sud), deux Etats qu'elle doit impérativement remporter, de l'avis de certains de ses proches, pour préserver ses chances d'obtenir l'investiture démocrate en vue de la présidentielle de novembre. Or le Wisconsin et l'Ohio ont des typologies assez semblables, ces Etats industriels ayant beaucoup souffert de la crise économique. Ces dernières semaines les deux candidats ont d'ailleurs rivalisé de propositions pour attirer le vote des catégories les plus fragilisées par la crise de l'immobilier et les délocalisations. Un total de 94 délégués démocrates (74 dans le Wisconsin, 20 à Hawaï) étaient en jeu mardi, répartis à la proportionnelle. Il faut au moins 2.025 délégués pour décrocher l'investiture démocrate. Selon le site spécialisé indépendant RealClearPolitics.com (RCP), à l'issue de ces scrutins, M. Obama a creusé l'écart avec Mme Clinton avec 1.342 délégués contre 1.265 pour Mme Clinton. Le sénateur de l'Illinois, né à Hawaï il y a 46 ans, a facilement remporté les assemblées électorales (caucus) organisées dans cet archipel du Pacifique, selon plusieurs médias américains.

Aucun commentaire: