mardi 10 février 2009

Actualités – France

Lancement de la campagne européenne du Mouvement démocrate


François Bayrou a lancé la campagne européenne de son parti ce week-end à la Mutualité par un discours encore une fois extrêmement négatif à propos de Nicolas Sarkozy prenant prétexte, cette fois, de la possible réintégration de la France dans l’OTAN. Reste que les prochaines élections européennes seront un test important pour François Bayrou qui se doit d’éviter un nouveau revers après ceux des élections législatives de 2007, des municipales de 2008 et de toutes les élections partielles qui ont été un fiasco et ont sapé son assise électorale, compromettrait son avenir. Le but de François Bayrou est de dépasser les 14% que lui attribuent certains sondages afin de se poser en troisième force incontournable

Si cela se passe comme l’espère le président du Mouvement démocrate alors ces élections sont, pour le MoDem, la première étape de la prochaine présidentielle. Leur résultat seront le marchepied nécessaire pour se poser en candidat crédible à l’élection présidentielle de 2012, seule obsession de François Bayrou. "Si 2009 est une bonne année, alors 2012 sera une très bonne année", a-t-il jugé dans Le Monde.

"Ce sera une campagne nationale, dont François Bayrou sera la locomotive, pour proposer, en votant MoDem, de 'changer la politique en France et en Europe'", explique Eric Azière, son responsable des élections dans Le Monde. Ce devait être, aussi, l'occasion de faire apparaître "une nouvelle équipe". Néanmoins le Mouvement démocrate a reconduit tous les députés sortants à l'exception de Philippe Morillon, qui ne se représentait pas. Marielle de Sarnez et Bernard Lehideux conduiront la liste en Ile-de-France, Jean-Luc Bennahmias dans le Sud-Est, Jean-Marie Beaupuy dans le Centre. En revanche, Nathalie Griesbeck et Anne Laperrouze ont dû s'effacer, pour la place de numéro un, devant deux nouvelles figures du MoDem : Jean-François Kahn, le fondateur de Marianne, dans l'Est, et Robert Rochefort, le directeur du Credoc, dans le Sud-Ouest. L'ancienne ministre de l'environnement, Corinne Lepage, conduira la liste démocrate dans le Nord-Ouest et Sylvie Goulard, la présidente du Mouvement européen, dans l'Ouest.

Aucun commentaire: