dimanche 28 février 2010

Actualités – France – Nouvelles démissions au Mouvement démocrate


Les affaires ne s’arrangent pas pour François Bayrou à quelques jours des élections régionales puisque de nouvelles démissions ont été enregistrées dans son parti. Le plus embêtant pour le leader du Mouvement démocrate est que les raisons avancées par les nouveaux démissionnaires concernent avant tout sa gestion du parti, l’absence de démocratie interne et une fixation obsessionnelle sur l’élection présidentielle de 2012.

C’est ainsi que l’on trouve, dans cette vague assez importante de démissions ces dernières semaines, deux raisons qui sont parfois indépendantes. La première est la ligne politique de plus en plus à gauche et écologiste (Jean-Luc Bennahmias parlant de mettre en œuvre l’écologisme et la social-démocratie comme références idéologiques du parti) qui fait fuir les vrais militants centristes encore nombreux au MoDem. La deuxième est l’autocratisme de plus en plus pesant de François Bayrou qui gère le Mouvement démocrate comme sa petite entreprise en vue des présidentielles et qui a tourné le dos à toutes les promesses de démocratie interne et de transparence qui avaient présidé à la création de son parti et qui avaient séduit tant de militants de centre-gauche des classes moyennes supérieures déçues par le Parti socialiste et par les Verts et leurs affrontements idéologiques internes.

Les nouvelles démissions dans les Hauts-de-Seine pointent ainsi «l'impasse dans laquelle nous ont menés les erreurs stratégiques, la carence de direction de notre mouvement, les entorses répétées à notre démocratie interne et l'irrespect des militants». Des reproches souvent entendus à travers la France en provenance des autres fédérations du parti mais aussi de la part des créateurs du Nouveau Centre au-delà des divergences de positionnement politique.

Aucun commentaire: