mardi 24 novembre 2015

Actualités du Centre. Argentine – présidentielle: les centristes dans la coalition victorieuse

Mauricio Macri (Cambiemos)
C’est le candidat du parti de droite Propuesta republicana (PRO), Mauricio Macri, qui a remporté l’élection présidentielle en Argentine le 22 novembre à la tête d’une coalition du nom de Cambiemos (Changeons) face au candidat du Front de la victoire (FPV), Daniel Scioli.
Il a ainsi mis fin à l’hégémonie péroniste et néo-péroniste (appelé aussi kichnérisme), mouvements populistes nationalistes et de centre-gauche, représentés lors des trois derniers mandats présidentiels (de 2003 à 2015) par la famille Kirchner, d’abord par Nestor puis par sa femme, Christina.
Cette dernière qui a occupé la présidence pendant deux mandats ne pouvait constitutionnellement se représenter (mais le pourra lors de la prochaine présidentielle) et son poulain, Scioli, pourtant arrivé en tête lors du premier tour, n’a pas réussi à conserver la présidence (mais son parti garde toujours le contrôle du parlement).
Mauricio Macri a obtenu 51,4% des suffrages alors qu’il était donné perdant voici quelques mois seulement.
A la tête du parti de droite qu’il dirige, le PRO, il a su bâtir une coalition avec, notamment les partis centristes UCR (Union civique radicale de centre-gauche) dirigée par Ernesto Sanz et CC (Coalition civique du Centre) dirigée par Elisa Carrio, tous deux souhaitaient mettre fin à douze années de kichnérisme.
Promettant une ère nouvelle, le nouveau président aura une tâche difficile, celle de remettre en ordre l’économie alors même qu’il ne disposera pas d’une majorité législative.
Son programme est essentiellement libéral en matière économique et veut mettre fin au protectionnisme mais ne souhaite pas remettre en cause les avancées sociales faites sous l’ère des Kichner.
En revanche, il est conservateur en matière de mœurs et souhaite, en politique étrangère un rapprochement avec les Etats-Unis et un éloignement avec le Venezuela, pays dirigé par des populistes démagogues, lequel entretenait d’excellentes relations avec l’Argentine de Christina Kichner.



Aucun commentaire: