samedi 3 février 2018

Actualités du Centre. L’UDI est-elle «nulle part»? Lagarde tente de répondre

Oui, mais quelle est-elle?
Interrogé sur franceinfo, Jean-Christophe Lagarde, à la question de savoir où était réellement l’UDI, a répondu qu’elle était «dans la proposition» et dans une position «constructive» mais «pas dans la majorité présidentielle» dont il ne souhaite pourtant pas «l’échec».
Il a indiqué que son parti soutenait des mesures comme celle la réforme du code du travail, la politique suivie en matière d’éducation nationale ou le discours sur l’Europe d’Emmanuel Macron.
Relancé par le journaliste qui lui a demandé si l’UDI en fait, était «nulle part», son président a répondu en disant qu’elle était «derrière ses idées» et n’était pas dans «une petite case».
«Quand c’est bien, on soutient, quand c’est pas bien, on propose pour corriger», a-t-il ajouté.
Pas sûr que ces réponses permettent à ceux qui s’interrogent sur le positionnement de l’UDI d’y voir plus clair.
Rappelons que la confédération centriste qui s’est réduite comme peau de chagrin a un seul parti, la FED (Force européenne démocrate), parti créé par Lagarde, tente d’exister dans une «opposition constructive» au gouvernement, à moins que cela soit dans un «soutien critique».
Cela s’est encore vu ces derniers jours où l’UDI a décidé de soutenir une candidate LREM, un candidat MoDem mais aussi un candidat LR lors des trois prochaines élections législatives partielles alors même que ce dernier est un opposant dur au gouvernement quand les deux autres sont, évidemment, des soutiens.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire