mardi 4 décembre 2018

Actualités du Centre. Gilets jaunes: décision du Gouvernement en leur faveur et réaction des partis centristes

Edouard Philippe annonçant ses décisions
Edouard Philippe a donc décidé de donner satisfaction à la revendication qui a déclenché la fronde des gilets jaunes en décidant un moratoire sur toutes les décisions concernant les taxes sur les carburants.
Le Premier ministre a également annoncé d’autres mesures sur le gaz, l’électricité, le fioul et le contrôle technique automobile.

Les mesures:
- La suspension pour 6 mois de la hausse sur la taxe carbone (sur l’essence, le fioul et le diesel); de la convergence de la fiscalité du diesel avec celle de l’essence; pour les professionnels, de l’alignement sur la fiscalité des particuliers de la fiscalité du gazole des entrepreneurs non routiers; de l’entrée en vigueur des nouvelles modalités du contrôle technique automobile.
- Pas d’augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz durant l’hiver.

Pendant ces 6 mois, un vaste «débat national» (du 15 décembre 2018 au 1er mars 2019), «qui ne ressemblera à aucun autre», sera organisé dans les territoires avec tous les Français et leurs organisations représentatives, en particulier sur la transition écologique, la mobilité et les transports, le logement, l’impôt et la dépense publique.
Néanmoins, Edouard Philippe, après avoir affirmé qu’«aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la nation» a prévenu:
« Si les impôts baissent, il faudra que les dépenses baissent, car nous ne voulons pas léguer des dettes à nos enfants. »
«C’est maintenant le temps du dialogue, a ajouté le Premier ministre. J’ai la conviction que quand on met des Français de bonne volonté autour d’une table et qu’on travaille sérieusement, on trouve des solutions. C’est ce que je vous propose de faire.»
Pas sûr, cependant, que les enragés qui rêvaient du grand soir, les militants des partis extrémistes et les voyous qui ont pillé les commerces entendent ce message, ni nombre de gilets jaunes qui sont sans doute grisés par leur réussite sans savoir réellement jusqu'où ils veulent aller.

Voici les réactions des partis centristes à ces annonces:

- LREM (Stanislas Guerini, délégué général)
Merci Monsieur le Premier ministre Edouard Philippe. Vous auriez pu réfléchir en politicien, vous agissez comme un homme d’État. Vous vous distinguez ainsi de ceux qui, élus de la nation, soufflent sur les braises de la contestation, avec autant de cynisme que d’irresponsabilité.

- MoDem (communiqué de presse)
Le groupe Mouvement Démocrate et apparentés salue les annonces présentées ce jour par le Premier ministre Edouard Philippe, «véritable geste d’apaisement qui doit permettre un dialogue nouveau avec tous les Français. Nous avons été élus en 2017 pour moderniser le pays qui avait tant souffert de la décennie immobile Sarkozy-Hollande. Nos réformes conduiront à des progrès mais il convient d’apporter aussi des réponses immédiates à ceux qui ne peuvent pas attendre» selon Patrick Mignola, président du groupe Mouvement démocrate et apparentés et député de Savoie.
«Les moratoires en sont une, le travail sur la justice fiscale et la justice territoriale doit être accéléré et partagé avec les Français sur le terrain. Agir pour les Français qui travaillent mais ne s’en sortent pas, du fait de leur naissance ou de leur territoire, doit être le cœur du projet de société que nous portons au sein de la majorité.»
Le groupe Mouvement Démocrate et apparentés appelle désormais les gilets jaunes et plus largement l’ensemble des Français à saisir cette main tendue par le Président de la république, le Premier ministre, le Gouvernement et les parlementaires à engager cette nouvelle phase de concertation dans le respect de chacun et dans un esprit de responsabilité.
Pour Patrick Mignola : «faire un pas vers l’autre, ce n’est pas reculer. C’est au contraire un vrai pas en avant vers tous les Français qui souffrent depuis des décennies et à qui nous devons apporter d’urgence des réponses concrètes. Ni Emmanuel Macron, ni les députés de la majorité n’auraient été élus il y a 18 mois si les Français n’avaient pas, déjà, voulu renverser la table. Et renvoyer chez eux ceux qui avaient, en 10 ans, augmenté les taxes deux fois plus vite que les salaires».
Le groupe Mouvement démocrate et apparentés note enfin avec satisfaction que le Premier ministre, tout en souhaitant continuer à garantir le droit à la manifestation, s’est montré intransigeant sur les questions d’ordre public posées ces derniers jours par une minorité de manifestants casseurs ou  menaceurs» qui doit être punie de la manière la plus sévère qui soit. «on ne confond pas ceux qui veulent éviter la relégation et ceux qui veulent violemment la révolution: ceux-ci doivent savoir que nous leur répondrons avec la plus grande fermeté » conclut Patrick Mignola.

- UDI (Jean-Christophe Lagarde, président)
Nous vous demandons depuis 3 semaines de renoncer aux taxes sur le carburant. Vous changez de cap, nous l’entendons. Nous espérons que ce ne soit pas trop tard.
Il y a nécessité d’autres mesures significatives en direction des français, de justice fiscale et sociale: sur la CSG, sur la défiscalisation des heures supplémentaires, l’annulation de la baisse des APL.
Ouvrez la discussion, mais ouvrez la vraiment: lancez un grenelle social et environnemental, dans tous les territoires!»
Monsieur le Premier ministre, organisez un Grenelle social, fiscal et environnemental avant qu’il ne soit trop tard!

- Mouvement radical (Laurent Hénart, coprésident)
J'accueille favorablement les annonces d'Edouard Philippe tout en restant très vigilant. La résolution de cette crise sociale ne peut passer que par des mesures concrètes en matière de logement et de déplacements, recréant un sentiment de justice sociale parmi les Français.
Il faut des mesures justes et concertées, impliquant les gilets jaunes, les syndicats, les organisations d’employeurs et les collectivités territoriales, garantes des réalités de terrain. Il faut absolument renouer avec l’esprit de co-construction qui fait notre république.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire