lundi 23 septembre 2019

Propos centristes. Monde – Nouvelles élections législatives en Espagne ; Urgence climatique ; défendre les démocraties européennes…


Voici une sélection, ce 23 septembre 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux dans l’Union européenne et dans le monde.

► Union européenne
Renew Europe
Dacian Ciolos (président)
- Ilham Tohti, le célèbre défenseur des droits de l'homme et professeur d'économie ouïghour, sera le candidat de Renew Europe pour le Prix Sakharov [des droits de l’homme décerné par le Parlement européen). L’oppression de la minorité ouïghoure en Chine est une cicatrice sur la conscience de la communauté internationale.
- Excellent échange avec Emmanuel Macron sur l'UE et les priorités de Renew Europe. L’équipe autour d’Ursula Von der Leyen doit porter le changement! Pour ce faire, nous évaluerons tous les commissaires désignés par toutes les familles politiques sur les mêmes critères: valeurs européennes, compétence et intégrité.

Fabienne Keller (députée européenne, France)
Notre groupe soutient la création d'une agence européenne pour protéger nos démocraties. Est-ce que la Commission est prête à s’engager dans cette initiative?

Pascal Durand (député européen, France)
Nous devons nous préparer mieux et augmenter les fonds européens disponibles pour contrecarrer les puissances étrangères qui tentent systématiquement de saper nos processus électoraux.

Dominique Riquet (député européen, France)
- Mes félicitations à Christine Lagarde pour sa confirmation à la tête de la BCE par le Parlement européen. Je souscris en particulier à son engagement d'éliminer les titres financiers des entreprises polluantes du bilan de la BCE : excellent exemple du levier que constitue la finance durable

Pascal Canfin (député européen, France)
Déprimant ! Jusqu’à + 7 °C en 2100 : les experts du climat aggravent leurs projections. En Europe, nous avons 100 j pour proposer un green deal qui devra faire de l'Europe le 1er continent zéro émission en 2050 ⁦⁦Nous n’avons pas le droit d’échouer

Jan Huitema (député européen, Pays-Bas)
- [Brevet sur les plantes] Je suis très préoccupé par la possibilité que des plantes soient brevetées. Les producteurs ont besoin d'accéder à des variétés de plantes pour innover, développer des cultures résistantes aux maladies des plantes ou à la sécheresse. Il est temps que nous fermions la porte à ces brevets sur les plantes!

Guy Verhofstadt (député européen, Belgique)
Félicitations à Laura Kövesi pour sa nomination au poste de procureur européenne! Non seulement, elle est la meilleure personne pour ce poste, mais également c’est un signal important adressé au gouvernement roumain: vous n’auriez pas dû la renvoyer. Ce genre de décisions douteuses se retournera contre nous.

Martin Hojsik (député européen, Slovaquie)
La nouvelle Commission devrait avoir l'ambition et la perspective qui vont au-delà de l'Europe. Nous devons nous assurer que nos politiques agricoles, commerciales et énergétiques n'accélèrent pas la déforestation mondiale.

● Allemagne
FDP
Il est préférable de se passer d'émissions de CO2. Les moteurs à hydrogène, les entraînements électriques ou les carburants synthétiques peuvent aider à rendre les carburants fossiles superflus.

Christian Lindner (président)
Nous sommes prêts pour une clause climatique nationale. Mais cela nécessite un cadre réglementaire clair au lieu de petits cadres, une coordination avec des partenaires européens plutôt qu'un effort national individuel et un calcul réaliste au lieu de fantasmagories à propos de la transition énergétique.
- Nous n'avons pas besoin d'une culture de lutte contre la voiture et du collectivisme.

● Belgique
François Desquennes (cdH, président du groupe au Parlement de Wallonie)
- Si nous étions aussi riches que nos amis luxembourgeois, c’est bien sûr sans difficulté que l’on pourrait annoncer la gratuité complète des bus en Wallonie. Mais ce n’est pas le cas. Pour le cdH : la priorité, c’est d’améliorer l’offre.
- Les agriculteurs sont les acteurs de notre ruralité et de 700.000 ha en Wallonie, ils sont donc des partenaires incontournables de la transition que le gouvernement de Wallonie appelle de vos vœux. Ils sont aussi les victimes des changements climatiques.
- Nous demandons, à l’instar du Pace d’excellente pour l’enseignement, un Pacte d’excellence de la formation, qui mobiliseraient tous les acteurs concernés.
- Énergie, Mobilité, Agriculture et Alimentation, Logement : ce sont là des leviers essentiels pour améliorer la vie des Wallonnes et des Wallons. Mais la DPR [Déclaration de politique régionale du gouvernement de Wallonie] reste floue sur les recettes et surtout les moyens à mettre en œuvre.
- Le cdH va redéposer l’Assurance autonomie au Parlement de Wallonie. Le nouveau gouvernement wallon ne semble pas prendre la mesure de cet enjeu majeur pour la qualité de vie de toutes et tous ! L’ambition climatique a occulté l’urgence démographique. 
- La lutte contre la pauvreté doit s’inclure dans tous les aspects de la vie. Or il n’y a aucun objectif précis et chiffré ! Nous souhaiterions que, comme pour les émissions de gaz à effet de serre, il y ait des objectifs chiffrés !
- [Budget du gouvernement de Wallonie] Comment fait-on pour payer toutes vos annonces ? ‘Pas de nouvelles taxes’, dit la DPR [Déclaration de politique régionale du gouvernement de Wallonie]. Garantissez-vous qu’il n’y aura pas d’augmentation des taxes régionales ? Ni des coûts supplémentaires pour de nombreux acteurs ?

● Espagne
Ciudadanos
Albert Rivera (président)
- Les constitutionnalistes [opoosés aux revendications nationalistes de certaines régions] ont maintenant une mission très importante: en finir avec le blocus de l’Espagne. Si nous gagnons un siège de plus que Sanchez, nous formerons un gouvernement dans un mois [élections générales le 10 novembre]. Devant le spectacle Sánchez [premier ministre socialiste]-Iglesias [leader de Podémos], nous avons le sens de l'État et le sens commun.
- C'est incroyable que Sanchez s'adresse aux Espagnols en leur disant qu’ils ont mal voté en leur reprochant le blocage politique. Toute l'Espagne a vu qui est responsable de cette paralysie. Il a préféré placer le pays dans un trou noir et engager une dépense de près de 200 millions d'euros au lieu d'accepter une solution.
- Je comprends et partage l'indignation des Espagnols. Ils ont raison, ils ne méritent pas ce blocage politique. C’est pourquoi j’avais proposé à l’opposition une solution étatique que Sánchez a dédaignée.

Inès Irramadas (députée)
Toute l'Espagne a vu que Sanchez voulait de nouvelles élections, mais cela peut mal tourner [pour le PSOE, la Parti socialiste espagnol]. Le 10 novembre [date des nouvelles élections législatives] est une deuxième chance d'avoir un gouvernement constitutionnaliste et modéré.

● Italie
Matteo Renzi (Italia Viva, président)
- Le nouveau défi que nous essayons de relever est Italia Viva: nous voulons parler à cette partie du pays qui a envie de revenir à la croyance politique. Une maison joyeuse, amusante, qui sait enthousiasmer et riche en valeurs
Les trois mots clés d’Italia Viva? Croissance, éducation et avenir.
- Loi sur la famille, propositions vertes sans augmentation d'impôts, innovation. Et un parti «décarbonisé»: pour chaque carte de membre, on plante un arbre. Viva l’Italie, Italia Viva.
- La  droite  italienne  a  acclamé  un  dirigeant  étranger,  le  Hongrois  Orban,  qui  n'accepte  pas  de  nous  aider  pour  les  migrants,  mais  en  même  temps  reçoit  des  milliards  des  contribuables  italiens.  Ils  s’appellent  les  Frères  d’Italie,  mais  ils  ne  sont  que  des  patriotes.  Patriotes  hongrois.
- Je  rallume  le  téléphone  après  un  vol  et  je  trouve  les  nouvelles:  D'Alema  dit  que  je  suis  fini,  Salvini  dit  que  je  suis  hypocrite.  Avec  ces  gens,  il  faut  avoir  beaucoup  de  patience  et  d'humanité:  ils  sont  obsédés,  tous  les  deux.
- [Avec mon départ] le  Parti démocrate peut  être  libéré  de  l'alibi  que  Renzi  déplace  le  parti  à  droite.

● Royaume Uni
Liberal democrats
- Les libéraux démocrates sont résolument opposés au Brexit. Aucune forme de Brexit qui n'endommagera la Grande-Bretagne.
- Notre politique est en lambeaux.
- Corbyn refuse de s'engager à faire campagne pour Remain avec son «Brexit Labour». Les libéraux démocrates sont clairs: nous voulons stopper le Brexit.
- Corbyn suggère que le Royaume-Uni est peut-être mieux en dehors de l'UE. Le parti travailliste ne défendra pas le Remain. Seuls les Libéraux démocrates le feront.

Edward Davey (député)
- De 8% à 30%: énorme gain pour les Lib Dems lors des élections à Chelsea & Fulham. Cela montre que des gens traditionnellement aux deux extrémités du spectre politique trouvent un terrain d’entente avec nous pour stopper le Brexit et remettre le Royaume-Uni sur les rails. Nous pouvons gagner lors d’élections générales.
- Le chaos économique du Brexit et le chaos politique de Boris Johnson ressembleront à des gentilles tea-parties si nous n'arrêtons pas le chaos climatique. Les Lib Dems s'engagent à créer une économie qui fonctionne pour les hommes et la planète.
- Notre économie doit être repensée en profondeur: il ne suffit plus de suivre la croissance économique mais de se concentrer sur le bien-être.

Layla Moran (députée)
Nous sommes dans une urgence climatique. Merci à tous ceux qui ont pris part à la grève climatique à Oxford aujourd'hui. Je soutiens pleinement les élèves, leurs parents et leurs enseignants pour faire entendre leur voix. Travaillons ensemble pour résoudre cette crise.

Wera Hobhouse (députée)
Nous savons ce que nous devons faire, faisons-le maintenant. Le gouvernement n'a rien fait pour faire face à l'urgence climatique. L'urgence de ce danger posé par la crise climatique appelle une action urgente.

► Monde
● Canada
Justin Trudeau (Premier ministre)
- 10 provinces en 10 jours! J’ai voyagé à travers le pays pour rencontrer des gens et écouter vos préoccupations. Les conservateurs veulent nous ramener en arrière – mais on doit continuer à progresser et continuer d’avancer.
- Il n’y a rien de plus important que de passer du temps avec vos enfants, mais élever une famille est dispendieux. C’est pourquoi on va offrir encore plus de support aux familles.
- L’égalité des sexes est bénéfique pour nous tous, et nous avons un rôle à jouer pour que cela se réalise. En cette Semaine de l’égalité des sexes – et chaque jour – on doit travailler ensemble pour bâtir un Canada plus égalitaire pour tous.

● Etats-Unis
Parti démocrate
- Trump a promis que le Mexique paierait pour son projet de vanité. Maintenant, il envisage de voler encore plus d’argent alloué à notre armée pour financer son inutile mur de frontière après que le Congrès ait dit non.
- Non seulement Trump ne parvient pas à conserver des emplois en Amérique, mais sa législation fiscale a encouragé la sous-traitance et donné d’importantes réductions d’impôt à des sociétés comme GM. Alors que les travailleurs de GM font la grève pour obtenir des salaires et avantages équitables, GM ferme des usines dans tout le pays.
- Un rapport interne a montré que le changement climatique était l'un des principaux moteurs de l'augmentation de la migration guatémaltèque. Trump a ignoré le rapport et a coupé l'aide destinée à atténuer les effets du changement climatique en Amérique centrale.
- Si six lanceurs d'alerte sont disposés à raconter comment leur poste a été supprimé ou bloqué par l'Administration Trump, combien d'autres histoires similaires restent-elles à raconter?

Nancy Pelosi (speaker de la Chambre des représentants)
- L’administration Trump enfreint clairement la loi fédérale en empêchant le chef des services de renseignement américains de déposer au Congrès sur la plainte d’un lanceur d’alerte qualifiée de «préoccupation urgente et crédible». Le mur du silence doit cesser. Que cache le président?
- Je pense que la voie vers les «soins de santé pour tous» est une voie qui suit celle de la Loi sur les soins abordables. Utilisons notre énergie pour offrir des soins de santé à tous les Américains, et cela concerne plus de 150 millions de familles qui en bénéficient via le secteur privé.
- Le dernier plan scandaleux de l’Administration Trump visant à contourner la volonté bipartite du Congrès consiste à accélérer la livraison d’équipement militaire en Arabie saoudite et dans les Émirats arabes unis et à déployer des forces américaines supplémentaires dans la région.

Barack Obama (ancien président des Etat-Unis
- L’un des défis qui définira l’avenir de la jeune génération d’aujourd’hui plus dramatiquement que tout autre: le changement climatique. Les millions de jeunes du monde entier qui se sont organisés et ont rejoint la grève climatique exigent des mesures pour protéger notre planète, et ils le méritent.
- A Seulement 16 ans Greta Thunberg est déjà l’une des plus grandes défenseuses de notre planète. Reconnaissant que sa génération subira les conséquences du changement climatique, elle n’a pas peur de faire pression pour une action concrète. Elle incarne notre vision à la Fondation Obama: Un avenir façonné par de jeunes leaders comme elle.

Hillary Clinton (ancienne secrétaire d’Etat)
- Le président a demandé à une puissance étrangère de l'aider à remporter des élections. Encore.
- Greta Thunberg, une de mes femmes courageuses préférées, aidera à mener les grèves du climat mondial qui commencent demain. «Je veux que vous agissiez comme si notre maison était en feu», a-t-elle dit. Parce c'est le cas.
- GretaThunberg  au Congrès: «Je sais que vous essayez, mais pas assez fort.» Elle a raison.
- Une terrible vérité: tous ceux qui ont le droit de voter aux États-Unis n’ont pas un accès libre et équitable à l’urne.
- La démocratie ne peut plus être niée: le Congrès doit faire de Washington le 51ème État. Des centaines de milliers de Washingtoniens méritent la même représentation que tous les autres citoyens.

Third Way
- Peu importe où vous vivez, votre origine, votre race ou votre âge, nous serons Tous touchés par le changement climatique
- Tous les démocrates veulent atteindre la couverture universelle. La présidente Nancy Pelosi pense que nous pouvons y arriver en améliorant la loi sur les soins abordables
- Tellement impressionné par les jeunes qui dirigent la grève climatique d'aujourd'hui. Nous sommes avec vous à 100%.
- Un programme d'extrême gauche peut rassembler des activistes libéraux, mais il s'agit d'un message inefficace qui ne résonnera pas avec les électeurs modérés que les démocrates doivent gagner le plus possible.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire