lundi 12 janvier 2009

Actualités – France

Jean-Marie Bockel veut demeurer au centre-gauche


Alors qu’Eric Besson s’apprête à rejoindre l’UMP après avoir rejoint Nicolas Sarkozy dont il est un des ministres d’ouverture, Jean-Marie Bockel, le secrétaire d'Etat à la défense et aux anciens combattants qui a quitté le PS pour rejoindre le gouvernement ne compte pas faire la même démarche comme il l’explique dans une interview au quotidien Le Monde Extrait.

Le Monde : Nicolas Sarkozy souhaite placer l'UMP sous le signe de l'ouverture, en intégrant notamment des ministres issus des rangs du PS. Allez-vous, comme Eric Besson, rejoindre le parti majoritaire ?

Jean-Marie Bockel : Non. Je n'irai pas à l'UMP. Compte tenu de mon parcours, ma démarche d'ouverture n'a de sens, depuis le premier jour, qu'au sein de la Gauche moderne, le mouvement que j'ai créé. C'est un parti libre et indépendant, qui entend incarner la gauche décomplexée au sein de la majorité. La démarche de M. Besson est tout à fait respectable, mais elle s'inscrit dans son propre parcours personnel et politique. Elle permet une clarification dont on ne peut que se réjouir. Moi j'entends incarner des Français de gauche qui ne se retrouvent plus dans le PS actuel, déchiré entre Martine Aubry et Ségolène Royal, complexé face à l'extrême gauche. Des déçus par la gauche qui se refusent à diaboliser le président de la République et le gouvernement, mais qui, pour autant, ne rejoindront jamais l'UMP. J'ai une légitimité à leur parler, car je n'ai pas varié dans le discours social libéral que je tenais déjà au PS.

Aucun commentaire: