lundi 30 mars 2015

Actualités du Centre. Fromantin a «un peu de mal à sauter de joie» face aux résultats des départementales

Décidément les leaders centristes rivalisent de préventions face à la victoire de la coalition Droite-Centre aux départementales de dimanche.
Après les réactions tout en retenue de François Bayrou et Jean-Christophe Lagarde (voir ici l’Actualité du Centre correspondante), c’est au tour du député-maire UDI de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin d’avoir «un peu de mal à sauter de joie» en regard des résultats du scrutin.
Car, selon lui, il s’agit, tout comme la précédente victoire du PS à ces mêmes élections, d’un «succès en trompe l’œil» qui éloigne «d’un débat de fond et du vote d’adhésion dont la France a besoin pour entamer de véritables réformes».
En outre, il s’inquiète de ce qu’«à peine 30% du corps électoral fait encore confiance aux partis politiques présents dans les assemblées parlementaires (…). C’est une rupture de confiance qu’on ne peut plus ignorer».
Enfin, il met en garde devant la menace du Front national, dont le score élevé «témoigne d’une radicalisation de l’opinion et préfigure des situations extrêmement compliquées à gérer aux prochaines élections».
Et de conclure: «Tout cela ressemble plutôt à une fin de cycle qu’il va bien falloir regarder en face plutôt que de persister dans l’autosatisfaction».


1 commentaire:

  1. Voilà un jugement qui me semble très lucide. Bravo à J-C Fromantin qui aurait pu, au contraire, triompher au succès des candidats proches de lui. Il voit plus loin que deux semaines.

    RépondreSupprimer